Publicité
21 février 2019 - 09:46 | Mis à jour : 10:18

Le candidat M. Gilles Dubé se retire de la course à la préfecture

Par Salle des nouvelles

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Après quelques nuits blanches, et la prise de conscience qu’il ne lui serait pas possible d’occuper son poste de préfet de la MRC de Montcalm, M. Dubé a convoqué les maires et l’autre candidat en lice, M. Pierre La Salle, pour leur faire l’annonce de son retrait de la course à la préfecture.

Suite à des vérifications plus approfondies, il y avait visiblement conflit d’intérêts à cause de son entreprise, La Plume Libre, un journal en ligne desservant la MRC de Montcalm.  C’est en ces mots que M. Dubé a fait l’annonce de son retrait : « Plume Libre Montcalm est mon bébé, je ne peux pas imaginer la Plume disparaître et encore moins par ma faute. J’ai donc décidé de retirer ma candidature et poursuivre mon œuvre dans la MRC de Montcalm, et me consacrer à faire grandir Ma Plume, avec encore plus de vigueur et d’entrain. Qui sait, peut-être même tenter d’offrir ce média nouveau genre dans d’autres MRC qui voudraient bien, aussi avoir leur Plume. »

Pour la suite des choses, M. Dubé a l’intention de mettre davantage d’ardeur pour faire rayonner la MRC de Montcalm  et la MRC de Matawinie.

En terminant, il a remercié tous les électeurs qui lui ont offert leur support depuis le début de la campagne.  Il a félicité le nouveau préfet élu par acclamation. Maintenant que la page est tournée sur cette campagne, M. Dubé regarde en avant et se met au service de la population et de la MRC.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.