Publicité
12 février 2019 - 12:40 | Mis à jour : 13:05

La députée de Joliette, Mme Véronique Hivon, lance un cri d’alarme concernant la route 158

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 2
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Mme Hivon a lancé un véritable cri du cœur à l’endroit du gouvernement de M. François Legault, des ministres Bonnardel et Fitzgibbon afin d’intervenir le plus rapidement possible. « Je demande au gouvernement de faire de la sécurité, un enjeu et une priorité d’action » a lancé la députée de Joliette lundi 11 février 2019, de passage à Crabtree.

Mme Hivon a rappelé qu’en début de la rentrée en poste du gouvernement de la CAQ, l’automne dernier, elle a remis une lettre explicite pour leur dire à quel point la route 158 est un enjeu fondamental dans la région.  C’est avec beaucoup d’insistance qu’elle a confié au quotidien : « Nous attendons des gestes forts et concrets pour remplir l’obligation de sécuriser cette route-là ».

La députée nous a expliqué qu’il y a beaucoup de pistes qui sont envisagées par le ministère des Transports comme éléments rapides, elle a cité en exemple, empêcher les dépassements dangereux, diminuer la circulation et quelques autres mesures simples.  Pour la députée, il faut penser au long terme, comment cette route peut être améliorée globalement.

« Le premier signal que l’on souhaite du ministre des Transports et de la région c’est de nous dire qu’ils en font une priorité, de le dire haut et fort, de l’affirmer très clairement » a conclu Mme Véronique Hivon, députée de Joliette.

Réaction du député de Rousseau, M. Louis-Charles Thouin

Au lendemain du triste événement, M. Thouin, directement du parlement a déclaré : « Franchement, ça suffit, mes pensées vont d’abord aux familles des victimes ».  Le député se voulant rassurée, a déclaré que le gouvernement de la CAQ va agir rapidement.  « Un plan d’intervention sera déposé au printemps et des correctifs rapides seront exécutés ».  

M. Thouin s’est engagé à porter le dossier de la route 158 dans Lanaudière et de nous tenir informés du déroulement des actions qui seront prises dans les prochains mois.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Mme Hivon ,pourquoi votre parti n a rien fait quand vous étiez au pouvoir ...vous aviez l opportunité de changer cette route ..

    Danielle - 2019-02-12 17:53
  • Il est urgent que le gouvernement agisse, cette route a fait suffisamment de victimes. Des mesures doivent être prises le plus rapidement possible.

    Louise - 2019-02-13 07:59