Publicité
8 février 2019 - 10:56 | Mis à jour : 11:19

Annonce officielle de la candidature de M. Gilles Dubé, à titre de préfet de la MRC de Montcalm

Par Salle des nouvelles

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le candidat, M. Dubé, a donné rendez-vous à la population à la Salle L’Opale de St-Lin-Laurentides, le mercredi 6 février 2019.  Il a débuté son allocution en remerciant les 13 personnes présentes pour avoir bravé le mauvais temps, la pluie verglaçante et les routes dangereuses pour assister à l’annonce officielle de sa candidature.  Le candidat a souligné l’importance que la population choisisse un candidat qui saura les représenter.

Il a expliqué la réflexion qu’il a eue en décembre dernier concernant le poste de préfet dans Montcalm.  Il en est venu à la conclusion qu’il serait la meilleure personne disponible pour occuper ce poste. M. Dubé s’appuie sur le fait qu’il a une grande connaissance du territoire, des organismes dans Montcalm, des politiciens municipaux, provinciaux et fédéraux.  

Se fiant sur le succès de son entreprise, La Plume Libre, il promet d’en faire autant au poste de préfet pour changer les choses. Plus précisément, il veut changer la culture interne à la préfecture, implanté des habitudes de transparence accrues, et surtout, rendre accessible à la population les travaux des maires et mairesse autour de la table.

Questionné sur les moyens à prendre, M. Dubé a déclaré que si nécessaire, il fera l’achat d’équipement audiovisuel et réalisera des capsules vidéo qu’il diffusera sur le site Web de la MRC de Montcalm.  Également, il a mentionné la possibilité de créer un modèle de télé communautaire avec la complicité de Luciole.

En conclusion il souhaite faire rayonner Montcalm et souhait que la population s’intéresse aux travaux administratifs et décisionnels de la MRC de Montcalm.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.