Publicité
27 janvier 2019 - 09:25 | Mis à jour : 6 février 2019 - 10:06

Texte commandité

Comment prendre soin d'un proche souffrant de la maladie d'Alzheimer ?

 

Lorsqu’un de vos proches reçoit un diagnostic d’Alzheimer, cela peut faire peur. Ce n’est pas une nouvelle à prendre à la légère; c’est lourd. La maladie d’Alzheimer se manifeste par une altération cognitive, dont les troubles reliés à la mémoire, à la concentration, à la résolution de problème et de langages pouvant aller jusqu’à affecter notre capacité à poursuivre notre routine quotidienne. La maladie peut aussi affecter le comportement et les émotions. Comme c’est une maladie progressive, c’est-à-dire que les symptômes s’aggravent avec le temps, il faut être bien préparé afin de devenir un proche aidant pour une personne qui vous est chère.

Stimulation mentale – Comme la maladie de l’Alzheimer est caractérisée par l’accumulation de protéines anormales dans les cellules du cerveau, il est important de stimuler ce dernier afin d’y créer de nouvelles connexions. Amenez votre proche à faire de la lecture sur de nouveaux sujets, suivre un cours dans une discipline inexplorée, aider vos enfants à faire leurs devoirs, apprendre de nouvelles danses, etc. Ces gestes peuvent sembler banals, mais comme ce sont de nouvelles connaissances, ils aideront à stimuler l’intellect de l’être cher.

Routine - Il est important de créer des habitudes quotidiennes pour l’habillage, les soins de toilette, le bain et l’alimentation de la personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Non seulement la routine lui permet de savoir à quoi s’attendre, elle l’aide à rester autonome et à se faire une meilleure opinion d’elle-même. Un jour ou l’autre, la personne atteinte d’Alzheimer ne sera plus en mesure de suivre cette routine, peu importe le nombre de fois qu'elle a été répétée. Essayez malgré tout de la laisser veiller à ses propres besoins le plus longtemps possible. Ainsi, sa confiance en elle-même et son amour propre en bénéficieront grandement.

Rappels – Dans le même ordre d’idées, les aide-mémoire aideront la personne atteinte d’Alzheimer à veiller à ses propres soins le plus longtemps possible. Ils sont particulièrement importants en début de vie, alors qu’elle est encore en mesure de lire et comprendre ce qui y est écrit. Il peut s’agir de notes sur le réfrigérateur afin de lui rappeler de manger ou sur les armoires pour lui rappeler ce qui se cache à l’intérieur.

Si elle ne comprend plus les mots, vous pouvez laisser des notes sous forme de couleurs ou de dessins. Une brosse à dents sur le comptoir lui rappellera de se brosser les dents. Les vêtements disposés dans l'ordre où ils devront être mis lui faciliteront la tâche au moment de s'habiller. Il sera peut-être également nécessaire de lui rappeler à intervalles réguliers d'aller aux toilettes.

Si votre proche le souhaite ou si vous ne croyez pas être en mesure de prodiguer les soins nécessaires, vous pouvez trouver une résidence pour personnes âgées où le personnel sera en mesure d’offrir ces soins.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.