Publicité
9 janvier 2019 - 20:27 | Mis à jour : 20:28

Texte commandité

Quoi savoir avant d’adopter un chien

Par Texte Commandité

Même si cela fait plusieurs années que vous rêvez d’adopter un chien, vous devez savoir que ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Ce n’est pas un choix qui doit être fait sous le coup de l’émotion. L’adoption d’un animal devrait être l’équivalent de l’adoption d’un être humain puisqu’il s’agit d’ajouter un membre à notre famille. Vous devrez vous assurer de son bonheur, de sa santé, son bien-être, et ce, jusqu’à sa mort. Vous devrez donc veiller sur lui pendant plus d’une quinzaine d’années. Voici donc les principales informations à connaître avant d’adopter un chien.

Engagement à long terme

Que vous adoptiez un chiot ou un chien un peu plus vieux, il n’en reste pas moins que l’engagement que vous prenez en est un à vie. Les chiens, lorsqu’ils sont bien traités, peuvent vivre entre dix et vingt ans. Il deviendra donc un membre à part entière de votre famille. Vous devez donc vous assurer, avant l’adoption, que vous êtes fin prêt à un engagement à très longue durée. De là l’importance de ne pas agir sous le coup de l’émotion ou simplement parce que vous trouvez l’animal mignon.

Bien qu’il soit mignon, un chien ne se limite pas seulement à cet aspect.

Coût

On peut compter jusqu'à 1 000$ par année pour s'occuper d'un chien : nourriture, produits et accessoires, visites de routine chez le vétérinaire, traitements et vaccins... Pensez-y-bien : ceci correspond à 12 000$ au total si le chien vit 12 ans! D'ailleurs, si le chien a un accident ou développe une maladie, la facture peut monter très rapidement.  Les chiens ne sont pas à l’abri de maladie grave comme le cancer et, comme pour les humains, les traitements peuvent être longs et très coûteux.

Aussi, si vous n’êtes pas en mesure de toiletter votre chien vous-même, vous devrez payer les frais de toilettage. Les chiens ne se lavent pas de manière autonome et peuvent finir par dégager de mauvaises odeurs. Il faut donc les laver avec un shampoing pour chiens (et ils n'aiment pas toujours cela!), soigner leur pelage, couper leurs griffes et brosser leurs dents régulièrement.  

Investissement en temps

Un chien, ce n’est pas seulement une dépense monétaire, c’est aussi une dépense en termes de temps. En effet, dès le départ, vous devrez entraîner votre chien à devenir propre. Contrairement aux chats, leur propreté n’est pas innée et l’apprentissage vous demandera du temps et beaucoup de patience.

Votre chien aura aussi besoin que vous l’ameniez se dégourdir les pattes. Certains chiens nécessitent plus d’activité physique que d’autres, mais il n’en reste pas moins que vous devrez prendre de votre temps pour le sortir et l’emmener en promenade si vous souhaitez que votre animal soit heureux à vos côtés.

Outre vos promenades, il sera important de faire socialiser votre chien avec d’autres chiens, au parc, par exemple. Tout comme un bébé, un chiot doit apprendre à socialiser avec d'autres humains et chiens dès qu'il est tout petit. Un chien qui n'a jamais été socialisé peut devenir craintif, anxieux, et/ou agressif. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.