Publicité
13 décembre 2018 - 08:10

Texte commandité

4 étapes pour déneiger son toit plat sans danger

 

Déneiger son toit demande non seulement beaucoup d’efforts physiques, mais aussi de nombreuses précautions pour garantir votre sécurité. Ceci dit, l’avantage des toits plats est que le vent balaye une grande partie de la neige ! Néanmoins, de nombreux risques existent  lors du déneigement : chutes, ensevelissement, présence de fils électriques, obstacles non visibles… Des règles de sécurité s’imposent à chaque étape.

1.Monter sur le toit

La première étape est de montrer sur le toit. Le travail en hauteur est dangereux. On ne saurait trop vous conseiller de grimper en toute sécurité équipé d’un harnais accroché à votre ceinture et bien arrimé sur un point d’ancrage maçonné. La corde doit être courte pour vous arrêter en cas de chute avant le sol !

2.Installer le matériel de sécurité

Le matériel de sécurité est essentiellement anti chute. Il consiste à installer un garde-corps pour circonscrire les limites du toit. N’oubliez pas de conserver une zone tampon à l’intérieur de la bordure du toit pour vous prémunir d’un malencontreux déséquilibre.

Délimitez également une zone pour le déversement de la neige entourée d’une barrière de sécurité ou de garde-corps. Elle sera interdite à la circulation durant les travaux de déneigement. 

Protégez le puits de lumière à l’aide de cordes tendues sur des piquets. Attention aussi aux lucarnes, tourelles et pignons, ils accumulent la neige et la glace !

3.Pelleter plusieurs fois

L’idéal est de déneiger dès lors qu’il y a des chutes abondantes. Il est donc judicieux de conserver tout le matériel de sécurité durant la saison d’hiver. Vous éviterez une accumulation de neige plus lourde à décharger. En principe, l’idéal serait de déneiger dès que l’épaisseur atteint les 70 cm d’épaisseur en sachant qu’il est possible d’en laisser au maximum 15 cm. Vous éviterez ainsi d’endommager la membrane.

4.Être attentif aux fissures

Un toit plat peut supporter une couche épaisse de neige fraîche. Mais si des fissures, un craquement ou un affaissement apparaissent sur le plafond de votre résidence, il y a lieu de s’inquiéter. Le frottement des portes est également un signe d’alerte. En cas de gel et de dégel, des infiltrations d’eau sont possibles du fait d’une pression sur les solins des parapets. Dans ce cas, faites venir un professionnel pour avis. Des câbles électriques chauffants sont une solution si la température

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.