Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 décembre 2018 - 11:30

La Société Alzheimer de Lanaudière vous convie au théâtre

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre du mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer qui se tient en janvier, la Société Alzheimer de Lanaudière vous convie au théâtre. Grâce au support financier de l’Appui Lanaudière, la pièce Les jeudis de Sandra sera présentée gratuitement aux lanaudois. Deux représentations auront lieu, une dans le nord et une dans le sud de la région.


Bienvenue au salon de Sandra


Sandra est coiffeuse. Elle a dû quitter son emploi chez Caboche. Un emploi qu'elle aimait, un milieu de travail qu'elle adorait. Jongler avec son employeur, ses clients, sa mère dont l'Alzheimer prend de plus en plus de place, était devenu trop difficile. Sandra a donc ouvert un petit salon dans son sous-sol: «J’peux voir aux soins de ma mère en même temps que j’travaille. Un deux dans un, quoi!». C'est sa solution pour y arriver, une solution qui n'est pas parfaite... «C’est sûr, il y a certains clients qui trouvent ça bizarre de voir ma mère se bercer dans le coin, des grands après-midi.»

Dates et détails à retenir 

Quand:  jeudi 17 janvier 2019 
Heure: 13h30 
Où: Centre Saint-Jean-de-Bosco, 249 Chemin du Golf Est, Saint-Charles-Borromée (Qc) J6E 8L1

Et 

Quand: mardi 22 janvier 2019
Heure: 14h00
Où: Pavillon du Grand Coteau, 2510 Boulevard de Mascouche, Mascouche (Qc), J7K 0H5

 

Les aidants sont une ressource précieuse dont il faut prendre soin. Aidons-les à reprendre leur
souffle, à retrouver le sourire, à rire, à réseauter, à trouver de l’aide et à se faire entendre! La Société Alzheimer de Lanaudière offrira gratuitement à ses membres un service de répit sur place. Réservations obligatoires avant le 12 janvier au (450) 759-3057.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.