Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 novembre 2018 - 12:48

Le Club des petits déjeuner a besoin de vous

Par Salle des nouvelles

Mme la commissaire, Isabelle Auger, lance un appel à l’aide pour les écoles primaires de St-Lin-Laurentides. Le Club des petits déjeuner a besoin de vous maintenant, partage Mme Auger.

En effet, dans le cas de l’école l’Oiseau Bleu, situé au cœur du village, le besoin de bénévoles est urgent pour répondre à la demande. Bien plus qu’un programme de déjeuner, l’approche du Club des petits déjeuners repose sur l’engagement, la valorisation et le développement des capacités des enfants.

Mme Auger a déclaré : << Alexandra et moi sommes allées aider au service du Club des petits déjeuner de l'école L'Oiseau Bleu, mardi matin dernier. Nous avons partagé un beau moment avec les enfants ainsi qu'avec les bénévoles du Club des petits déjeuner. C'est pourquoi je profite de l'occasion pour vous informer que le Club est toujours à la recherche de gens pour aider. Si vous avez un matin de disponible, contactez Josée Prudhomme au 1 888 442-1217 poste 3368 >>.

À propos du Club des petits déjeuners

Le Club des petits déjeuners s’engage depuis 20 ans à nourrir le potentiel des enfants en veillant à ce que le plus grand nombre possible ait accès à un petit déjeuner nutritif et un environnement favorisant leur estime de soi avant le début des classes. Celui-ci s’associe aux communautés et aux organismes régionaux pour développer une formule optimale adaptée aux besoins locaux.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.