Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un service de justice réparatrice fait son entrée dans Lanaudière

durée 10h31
19 novembre 2018
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Salle des nouvelles

Le Centre de services de justice réparatrice (CSJR), l’Établissement pénitencier de Joliette, ÉquiJustice Lanaudière Nord et le Centre Résidentiel Communautaire Joliette-Lanaudière sont fiers de vous inviter au lancement d’un service de justice réparatrice, intitulé « les Rencontres Détenus-Victimes ». Ce lancement sera l'occasion de rencontrer les artisans du projet ainsi que des personnes ayant déjà fait l’expérience de la justice réparatrice.

 

Date : mardi 27 novembre

Horaire : 12 h - 13 h 30 (conférence de presse, période de questions et réseautage)

Lieu : dans les locaux d’ÉquiJustice au 200 rue de Salaberry à Joliette (salle Murmure)

 

Les rencontres Détenus-Victimes s’adressent aux personnes ayant commis et subi des crimes apparentés, ainsi qu’à des membres de la communauté bénévoles qui souhaitent représenter la société. Ces rencontres, qui se déroulent en groupes ou en face-à-face, sont encadrées, de manière bénévole, par deux animateurs. Elles permettent aux participants de reprendre du pouvoir sur leur vie.

 

En collaboration avec de nombreux partenaires dans différentes régions du Québec, le CSJR a offert des rencontres de justice réparatrice à plus de 750 personnes depuis 2001.

 

À propos

Le CSJR crée des espaces d’expression, d’écoute et de partage entre des personnes touchées par des actes criminels. La majorité de ses services sont gratuits. Les bureaux du CSJR se trouvent à Montréal, mais les rencontres Détenus-Victimes sont offertes grâce à des comités d’implantation en Estrie, dans le Centre-du-Québec et dans les Laurentides. Dès le 27 novembre, elles seront également offertes dans Lanaudière.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

Des aliments frais sont contaminés par leurs étiquettes

Des aliments frais vendus au Canada sont contaminés par un produit chimique présent dans les étiquettes des emballages, démontre une nouvelle étude réalisée par un chercheur montréalais. Le bisphénol S est utilisé en remplacement du bisphénol A, dont l'utilisation est restreinte au Canada puisqu'il est associé au cancer de la prostate et au ...

durée Hier 9h00

De nouvelles données de Statistique Canada révèlent les méfaits du vapotage

Plusieurs groupes luttant contre les cancers, les maladies cardiaques et les dépendances s’unissent pour tirer à boulets rouges contre l’industrie du vapotage. Appuyés par de toutes nouvelles données en provenance de Statistique Canada, ces groupes dénoncent le fait que le vapotage crée davantage de nouveaux accrocs qu’il n’aide d’anciens fumeurs ...

20 mars 2023

Miser sur la dignité des personnes avec une déficience intellectuelle

Julie Bourque est épanouie. La jeune femme, qui effectue présentement un stage dans une garderie, où elle se charge de désinfecter les installations le matin et où elle prête main-forte aux éducatrices avec des bébés de 18 mois en après-midi, a un amoureux. Elle suit des cours de Zumba, vit seule dans un appartenant depuis sept ans et siège au ...