Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 novembre 2018 - 15:00

Une belle réussite pour trois activités organisées à Saint-Zénon au profit de la Fondation pour la Santé

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière est fière d’avoir été associée cet été à la Corporation de développement de Saint-Zénon qui a organisé trois activités à son profit. Grâce à ces activités, c’est un montant de 450 $ que la corporation a pu remettre à la fondation pour améliorer les soins et les services de santé offerts à la communauté de la Haute-Matawinie. Chaque inscription confirmée a permis à la corporation de remettre cette somme à la fondation.

Tout d’abord, pour une 3e année consécutive, le Cross-Country Zen’nature, qui a eu lieu le dimanche 5 août dernier sur le sentier de La Grande Boucle Zen’nature de Saint-Zénon, a attiré 137 participants. Ce sont des participants de tous les âges qui ont pris part à l’événement, celui-ci se déclinant en de multiples formats de courses, traversant les territoires des Pourvoiries St-Zénon et Trudeau, les Zecs des Nymphes et Lavigne, de même que le Parc des 7 Chutes.

Ensuite, le 19 août, une première activité de vélo de montagne appelée Raid Zen’nature a eu lieu, réunissant 15 personnes qui ont circulé sur un circuit de 50 km.

Finalement, la Course Dryland Dalphond s’est tenue le 15 septembre dernier et a accueilli 56 participants accompagnés de leur chien qui ont emprunté le sentier multifonctionnel, également géré par la corporation.

« Nous sommes toujours très heureux de voir des organisations locales tenir des activités au profit de la fondation, le tout en faisant la promotion de la santé et des saines habitudes de vie! Je tiens à remercier chaleureusement madame Carmen Gouin, ainsi que toute son équipe à la Corporation de développement de Saint-Zénon, d’avoir mis sur pied de si belles activités.», a avancé madame Caroline Martel, directrice générale de la fondation.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.