Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 octobre 2018 - 13:00

En hommage à l’ex-maire André Hénault.

Le Centre Saint-Jean-Bosco change de nom

Le maire Robert Bibeau, ainsi que les conseillers municipaux de Saint-Charles-Borromée, ont procédé au dévoilement de la nouvelle dénomination du centre Saint-Jean-Bosco, soit centre André Hénault, rendant ainsi hommage à cet ancien politicien qui fut notamment maire de 1988 à 2017 et conseiller municipal, de 1983 à 1988, en plus d’occuper le poste de préfet de la MRC de Joliette pendant 21 années. Des membres de la famille de M. André Hénault étaient présents pour l'occasion.

À titre de maire, il a réalisé l’urbanisation de Saint-Charles-Borromée dans les années 2000, accompagnée par la réalisation de nouveaux équipements : le plus important pour le devenir de la Municipalité, l'alimentation en eau potable à partir de la centrale de traitement d’eau potable qui a vu le jour en octobre 2002. Il a notamment initié les projets de construction du centre communautaire Alain-Pagé en 2002, de l’inauguration des jardins de la Maison Antoine-Lacombe en août 2000 et du centre Saint-Jean-Bosco en 1995.

En 2005, M. Hénault recevait le prix bronze « Ville de l’année » pour sa croissance et sa bonne gestion et en 2016, il recevait le prix Jean-Marie Moreau de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) pour son implication politique, mais également pour son appui à de nombreuses causes au niveau social, économique et communautaire dans Tout-Lanaudière.

« Autonomiste, André Hénault a grandement fait progresser Saint-Charles-Borromée parce qu’il croyait au droit d’exister et de prospérer des petites et moyennes municipalités. Par ce geste, nous lui témoignons toute notre reconnaissance pour son précieux apport à la communauté charloise et notre estime pour le grand homme politique qu’il a été », souligne le maire Robert Bibeau.

Deux mandats comme « maire de Bosco »

Fait intéressant : dès sa jeunesse, durant ses vacances consacrées au service de l’animation estivale du parc Saint-Jean-Bosco, André Hénault s’imposait comme bâtisseur de passerelles entre les idées et les réalisations de ses pairs. Un adolescent à ce point apprécié qu'il resta « maire de Bosco » durant deux mandats, ce qui ouvrit le chemin à une brillante carrière en politique municipale. Une plaque épigraphique saluant le parcours de M. André Hénault sera par ailleurs installée dans le hall du bâtiment.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.