Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 octobre 2018 - 13:30

Le Conseil central de Lanaudière-CSN prend un virage vert

La défense de l’environnement et les changements climatiques constituent plus que jamais un enjeu criant pour l’ensemble de notre société. C’est dans un esprit de collaboration  face à ces menaces urgentes que le Conseil central de Lanaudière - CSN a adopté une série de mesures en collaboration avec des organismes locaux de Lanaudière afin de réduire son empreinte écologique.

« La CSN a toujours été dans l’avant-garde des changements sociaux au Québec et cela est d’autant plus important face à l’éminence des menaces des changements climatiques. C’est maintenant qu’il faut agir! Nous encourageons toutes les organisations patronales, syndicales, politiques, sans distinction, à emboiter le pas, à adopter des politiques de défense de l’environnement et à prendre le virage de l’économie verte », s’exclame Francine Ranger, présidente du Conseil central de Lanaudière – CSN.

Des petits gestes qui ont un grand impact :

Bien que les défis qu’impose la crise environnementale puissent sembler nous dépasser, chaque geste compte afin de modifier notre rapport à la consommation et à la protection de l’environnement. C’est à ce titre que le Conseil central de Lanaudière-CSN, en collaboration avec la compagnie d’embouteillage AMARO, dont les travailleuses et travailleurs sont membres CSN, a décidé de privilégier l’emploi de distributrices d’eau au lieu des bouteilles de plastique individuelles qui constituent l’une des plus importantes sources de déchets plastiques retrouvées dans les cours d’eau.

Le Conseil central de Lanaudière-CSN a également pris la décision d’agir en matière de transport qui représente la première source d’émission de gaz carbonique au Québec. En effet, une borne de recharge pour véhicules électriques a été installée afin d’encourager les membres et les personnes salariées à prendre le virage vert! Pour celles et ceux qui privilégieraient les transports collectifs, le Conseil central de Lanaudière – CSN réserve maintenant un espace de stationnement uniquement dédié au covoiturage dans le cadre du projet « Embarque Lanaudière » mis sur pied par le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL). « Embarque Lanaudière » est une plateforme web facile d’utilisation dont le but est de promouvoir les transports alternatifs sur l'ensemble du territoire.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site web www.embarquelanaudiere.ca.

Préservez maintenant pour demain

Les événements climatiques extrêmes se multipliant, les ressources naturelles se tarissant, l’heure est à l’action et celle-ci commence par une prise de conscience individuelle. Les changements dans notre mode de vie que nous imposera la crise écologique actuelle seront considérables et il est impératif d’y réagir maintenant si nous voulons espérer en réduire les conséquences à venir. « Ce n’est que lorsque tout le monde aura commencé à recycler, composter, récupérer, éviter le gaspillage, bref tous ces petits gestes anodins qui réduisent notre empreinte sur la planète, que nous pourrons commencer à parler de solutions aux problèmes environnementaux. C’est pour cela qu’il faut agir maintenant dans l’intérêt des générations futures. Simplement, mais constamment, un petit geste à la fois », rappelle Kathleen Grenon vice-présidente et porte-parole en matière d’environnement pour le Conseil central de Lanaudière.

 

À propos du Conseil central de Lanaudière-CSN

Le Conseil central de Lanaudière-CSN représente près de 12 000 travailleuses et travailleurs répartis dans plus de 83 syndicats sur son territoire.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.