Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 octobre 2018 - 15:01

9e édition de la campagne Cultiver la santé des femmes au profit de la Fondation pour la Santé

Les magasins Pharmaprix du Grand Joliette amasseront au cours des prochaines semaines des fonds pour la future clinique externe de gynécologie du Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL). En effet, la 9e édition de l’activité Cultiver la santé des femmes se tiendra du samedi 6 octobre jusqu’au vendredi 2 novembre 2018 et sera destinée à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière.

Depuis que les profits lui sont remis, ce sont plus de 22 000 $ qui ont été investis dans la communauté à travers des projets visant plus précisément les Lanaudoises. 

Cette campagne, qui se tient à l’échelle nationale, aura lieu dans les succursales Pharmaprix situées aux Galeries Joliette et à Saint-Charles-Borromée. Lors de ses visites en magasin, la clientèle pourra acheter une feuille pour 1 $, un papillon pour 5 $, une pomme pour 10 $ ou un oiseau pour 50 $, pour ensuite les afficher sur la vitrine afin que le résultat final prenne les allures d’un grand arbre. Les profits seront entièrement remis à fondation pour le projet de réaménagement de la clinique externe de gynécologie, un des sept grands projets de la campagne majeure Donnez avec cœur. L’an passé, ce sont 3 024 $ que les Pharmaprix du Grand Joliette ont généreusement remis à la fondation.

« À titre de pharmacienne-propriétaire, je crois fermement en l’importance de s’impliquer dans notre communauté. Un investissement pour les femmes d’ici a une incidence sur toute la société dans son ensemble. Je suis très bien placée pour savoir que les dons recueillis auront un impact direct sur un nombre incalculable de femmes et de familles qui seront suivies en gynécologie au CHDL. C’est pour cette raison que j’ai choisi ce projet de la campagne Donnez avec cœur comme  bénéficiaire de notre activité de financement. », a affirmé Nancy Gaudreault, pharmacienne-propriétaire.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.