Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2018 - 13:06 | Mis à jour : 13:16

Plus de 4 500 $ amassés lors d’initiatives citoyennes depuis le printemps.

Le CPSL salue la générosité des Lanaudoises et Lanaudois

Une fois de plus, des citoyens de la région ont fait montre d’une grande générosité en organisant différents événements-bénéfice au profit du Centre de prévention du suicide de Lanaudière. L’organisme est heureux de remercier chacun d’eux et de reconnaître leur important apport à la cause.

 

Des superhéros soucieux du bien-être des Lanaudois

Le troisième week-end de juin, quelques centaines de jeunes et moins jeunes ont pris part au Festival Geekulture de Lanaudière. Soucieux de soutenir différentes causes, les organisateurs de l’événement ont généreusement accepté de recueillir des dons et de mettre les outils de sensibilisation et de promotion du CPSL à la disposition des visiteurs. Ceux-ci étaient invités à se prendre en photo en compagnie de leurs superhéros favoris et pouvaient ensuite choisir de verser une contribution volontaire au CPSL. Au-delà de la somme remise à l’organisme, l’initiative a permis de joindre bon nombre d’hommes, qui sont les plus touchés par la problématique du suicide.

 

Des étudiants généreux

En mai dernier, les étudiants à la Technique de comptabilité et de gestion du Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption ont remis un chèque d’un montant de 1 000 $ au CPSL. Accompagnés de monsieur Martin Lafontaine, enseignant, les étudiants ont choisi l’organisme voué à la cause de la prévention du suicide, qui tient à cœur à chacun d’eux, comme bénéficiaire de leur clinique d’impôt annuelle. Un véritable tour du chapeau pour ces jeunes qui ont eu une occasion concrète de mettre en pratique les notions vues en classe, de rendre service à 100 personnes de leur milieu en réalisant leur rapport d’impôt à un coût avantageux et, du même coup, de faire l’apprentissage de la philanthropie. Un geste généreux qui ne manque pas de toucher le conseil d’administration et l’équipe de travail du CPSL !

 

Courons ensemble pour la vie 3

Le 18 août, à la Bleuetière Asselin de Lanoraie, avait lieu la troisième édition de Courons ensemble pour la vie. La course à obstacles organisée par Alexandra Gélinas a rassemblé plus de 235 participants et bénévoles et permis de recueillir 4 500 $ pour la cause de la prévention du suicide. Le CPSL y était, avec une équipe de 16 coureurs, et deux bénévoles de l’organisme y ont tenu un kiosque, invitant les participants à prendre un Selfie pour la vie. La journée fut couronnée de succès, comme en témoignent les nombreuses photos déposées sur la page Facebook de l’événement. Depuis son tout premier événement, la jeune étudiante a amassé plus de 36 600 $ pour la cause de la prévention du suicide.

 

À propos du CPSL

Chaque année, près de 80 Lanaudois s’enlèvent la vie et environ 800 autres sont touchés par le suicide d’un proche. Depuis sa fondation en 2000, le CPSL est l’organisme reconnu par le CISSS de Lanaudière pour agir en prévention du suicide dans la région. Il offre aux personnes en détresse, aux membres de leur entourage, aux intervenants, aux personnes endeuillées par suicide et autres personnes touchées par la problématique une panoplie de services. Parmi ceux-ci se trouvent une ligne d’intervention 24/7 (1 866 APPELLE), du soutien aux personnes endeuillées par suicide (adultes et enfants) et des formations. Il déploie également aux quatre coins de la région le programme de sentinelles, qui vise à bâtir un réseau d’adultes susceptibles d’être en contact avec des personnes suicidaires et à leur offrir de la formation et du soutien pour leur permettre de reconnaître, d’accueillir et de diriger ces personnes vers des ressources d’aide. Pour de plus amples renseignements sur le CPSL et ses services, visitez le www.cps-lanaudiere.org.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.