Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 15:41

Texte commandité

5 étapes pour réussir à l’export

 

Réussir son développement sur les marchés étrangers suppose d’ambitionner de devenir une entreprise internationale. Sans l’implication de l’ensemble des salariés et la mise en place d’une logistique fiable, le projet d’exportation est voué à l’échec. Comment bien préparer son projet pour réussir ?

1.Évaluer ses capacités

Avant de vous lancer, évaluer les capacités de votre entreprise sur le plan financier, vous aurez des investissements à réaliser et des frais divers.

Vérifiez aussi que vos produits sont exportables, que votre chaîne de production suivra, et que vous disposez d’un capital humain suffisant et motivé. La réussite à l’exportation dépend d’une stratégie globale de l’entreprise.

2.Rédiger un business plan export

Le business plan est utile à bien des égards pour appréhender un univers culturel bien différent du vôtre, trouver des réseaux de distribution, aborder la réglementation et chiffrer les coûts de traduction des contenus de votre site dans la langue maternelle de chaque pays visé, les frais juridiques, les recrutements nécessaires mais aussi le coût du transport et sa logistique. S’entourer des conseils d’un consultant en transport est la clé de voûte de votre développement à l’international. En effet, l’approvisionnement des distributeurs, le respect des délais de livraison ont un impact direct sur votre chiffre d’affaires et votre image.

Votre business plan export présentera une analyse et des objectifs sur trois ans, le délai moyen pour s’assurer d’une réussite pérenne.

3.Viser des pays appropriés à vos produits

L’étude de la cible locale est le premier préalable : collectez des informations sur son pouvoir d’achat, ses habitudes de consommation, la présence de compétiteurs…  

Vos prix devront peut-être être révisés tout comme vos produits. Vous devez en effet proposer une offre adaptée à vos clients. Et différenciée de votre concurrence, quelle que soit sa forme : présentation, mode de distribution… La meilleure façon de savoir si votre produit correspond à la demande est de le tester sur un panel local. Il est également possible de consulter un expert pays pour diminuer les dépenses.

Le choix des pays dépend également des normes en vigueur, des régulations présentes et à venir, de la stabilité politique et économique et des conditions d’accès.

4.Se déplacer

Pour trouver des partenaires locaux qui vous aideront à démarrer, vous pouvez utiliser les technologies utilisées dans chaque pays, téléphone, réseaux sociaux, messagerie instantanée. Quelle qu’elle soit, respectez toujours les codes et les coutumes locales.

Mais le moyen le plus sûr est de vous constituer un réseau d’entreprises partenaires en fréquentant les salons et foires internationales. Vous y trouverez aussi des investisseurs. Cette étape est sans doute la plus longue et la plus onéreuse.

5.Communiquer

La traduction de votre site dans chacune des langues des pays visés vous permettra d’acquérir une notoriété beaucoup plus rapide.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.