Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 août 2018 - 16:32

Texte commandité

Hépatite infectieuse du chien : symptômes et traitements

 

L’hépatite est une inflammation du foie provoquée par un virus ou une bactérie, mais elle peut aussi être la cause d’une pathologie. Quelles sont les différentes hépatites infectieuses et comment les soigner ?

Les hépatites infectieuses

  • L’hépatite virale ou hépatite de Rubarth touche essentiellement les canidés (chiens, renards). Elle se transmet par l’ingestion de sécrétions contaminées par un animal malade (selle, urine, salive), mais elle n’est pas transmissible à l’homme.
  • L’hépatite bactérienne ou leptospirose s’attrape au contact de l’urine des rongeurs, les rats en particulier. Les bactéries subsistent alors dans les flaques d’eau où le chien s’abreuve ou dans les mares où il se baigne. La maladie atteint rapidement le foie et les reins et elle est mortelle à défaut de soins. La vigilance est de mise : la leptospirose est transmissible à l’homme.

Parmi les hépatites infectieuses, on trouve aussi celles d’origine toxique (ingestion de pesticide par exemple) ou tumorale (présence de tumeurs primaires ou de métastases dans l’organisme ayant gagné le foie).

Les symptômes

Dans le cas de la maladie de Rubarth, le chien est abattu. Ses amygdales et ses muqueuses font l’objet d’une inflammation. Il souffre de fièvre, diarrhées, vomissements, perte d’appétit. Il se peut aussi que ses gencives saignent en raison d’un problème de coagulation. Ses muqueuses sont jaunes et les yeux sont bleus.

La leptospirose se manifeste par une gastro-entérite hémorragique : les selles sont noires, il y a du sang dans ses vomissements, les muqueuses sont jaunes. En cas d’insuffisance rénale, il boit beaucoup dans une première phase de compensation et urine très peu dans la seconde dite de décompensation. La fièvre peut être élevée. 

Les traitements

Il n’y a aucun traitement contre l’hépatique de Rubarth au stade primaire. Il faut néanmoins se rendre dans un hôpital vétérinaire à St Constant afin de limiter la survenue de lésions. Des antibiotiques seront administrés, des coagulants ainsi que des antidiarrhéiques. Le vaccin est le seul traitement préventif.

Le traitement de la leptospirose repose sur les antibiotiques pour tuer les bactéries. En cas d’insuffisance rénale, un traitement par perfusion sera proposé. Il est long et malgré cela, le taux de mortalité est élevé. Si le chien survit, des séquelles graves peuvent subsister. Là encore, la vaccination est le seul remède efficace contre la maladie.

La vaccination protège les chiens contre de nombreuses maladies mortelles. Leur couverture est valable cinq ans et peut leur éviter bien des souffrances.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.