Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 août 2018 - 16:05

Texte commandité

5 matériaux naturels pour rénover sa maison

 

L’écologie n’est pas seulement tendance, c’est une nécessité sociétale et environnementale. Le savoir-faire ancien remis au goût du jour a pour vocation d’habiter des maisons plus saines, qui laissent respirer les murs et régulent naturellement l’humidité. Moins chères à l’usage, les maisons rénovées avec des écomatériaux durables bénéficient d’une bonne inertie thermique. Quels matériaux privilégier ?

1.La paille

L’avantage de la paille est son moindre coût. Excellent isolant, elle est idéale en remplissage d’une structure en bois. Elle est aussi disponible en vrac pour la mélanger à du béton, en bottes pour une isolation par l’extérieur, ou en bloc. Elle est recyclable et offre une bonne isolation thermique et acoustique.

Pour éviter qu’elle ne s’enflamme, il faudra prévoir un parement protecteur. Si vous n’avez pas d’espace suffisant, mieux vaut préférer le chanvre. La paille est en effet efficace en quantité suffisante.

2.Le bois

Le bois est un matériau écologique s’il est certifié local et non traité. Sa performance thermique évite la condensation. Idéal dans le cadre d’une extension, il est tout aussi performant pour une finition extérieure type bardage. Le bois s’harmonise avec la pierre, le verre ou l’acier.

Si vous devez rénover un plancher, optez pour un sablage de plancher à Montréal, une méthode écologique simple, propre et rapide.

3.La terre cuite

La brique alvéolée procure une excellente isolation thermique et phonique. C’est également un bon régulateur hygrothermique. Un peu plus chère à l’achat, elle limite les ponts thermiques et surtout ne brûle pas ! Un avantage indéniable.

4.La ouate de cellulose

Fabriquée avec du papier recyclé et traitée pour résister au feu, aux insectes et aux rongeurs, la ouate de cellulose a le pouvoir de réguler aussi l’humidité. Elle est utilisée pour isoler les combles perdus, les planchers, les faux-plafonds et les maisons à ossature en bois. On la trouve en granulés ou en panneaux.

5.La laine de coton

Le recyclage est là encore à l’honneur. Les déchets textiles issus de la coupe des vêtements ou du tri sélectif sont transformés en isolant. Ils sont bien sûr traités contre les insectes, les champignons et au sel de bore pour devenir ignifuge. En rouleaux, en plaques ou feutre, la laine de coton isole les murs, les toitures et les sols.

Des matériaux plus classiques peuvent aussi bien être utilisés pour une isolation efficace et naturelle : la laine de roche ou la laine de bois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.