Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 juin 2018 - 11:51

Les sports à éviter pour ne pas aggraver votre mal de dos

texte commanditée

Mal de dos ponctuel ou lombalgie avérée, vous avez pourtant envie de continuer de pratiquer une activité sportive ? Malheureusement, la plupart des sports ne sont pas recommandés lorsque vous avez mal au dos, car ils risquent d’aggraver la situation. On vous dresse la liste des sports à éviter en cas de mal de dos. 

Les gestes qu’il vaut mieux oublier 

Lorsqu’on a mal au dos, il y a de nombreux gestes à éviter pour ne pas aggraver la situation, notamment : 
-Tout geste susceptible de « tasser » le dos, comme le fait de courir 
-Tout geste pouvant déplacer une vertèbre, comme le rugby 
-Tout geste d’extension trop violent, comme au volley-ball

C’est pourquoi certains exercices sont tout bonnement déconseillés lorsque vous avez mal au dos : oubliez le sport en salle comme le basket-ball ou les exercices de musculation sur les machines. Privilégiez plutôt des gestes doux ou des exercices d’extension lente, comme le permettent le yoga ou le Pilates. 

Au-delà des exercices en eux-mêmes, certains sports sont tout bonnement à éviter. 

Quels sports éviter ? 

Pour ne pas aggraver un mal de dos, il faut être vigilant sur le type de sport pratiqué. Certains seront peu recommandés, voire totalement déconseillés dans une telle situation : 
-La course à pied ou le footing, qui tassent les articulations, à commencer par le bas du dos 
-Tous les sports collectifs de contact, comme le football, le rugby ou même le basket, qui risqueraient de venir déplacer une vertèbre 
-Les sports qui nécessitent une mobilisation intensive de votre dos ou une surcharge pondérale portée au niveau des bras, comme le lancer de poids ou la boxe 

Le risque, en les pratiquant, est de créer des microlésions au niveau de vos dos, qui seront ensuite irréversibles. Vous risquez aussi un blocage, un lumbago ou encore, des douleurs lancinantes. 

De manière générale, les sports relatifs à l’athlétisme ne seront pas recommandés. Il faut privilégier des sports doux, qui ne nécessitent pas une mobilisation intensive du dos. Par exemple, vous pouvez pratiquer sans problème : 
-La natation, notamment le dos crawlé, qui permettra à votre dos de se détendre 
-Le yoga, qui avec certaines postures d’amplitude, peut même guérir le mal de dos 
-Le stretching, qui va permettre d’étirer les muscles et les articulations, pour un meilleur échauffement 
-Le vélo, qui ne provoque pas de tensions ou de dissymétrie corporelle ou mécanique 

En parallèle de votre activité sportive, n’hésitez pas à suivre quelques conseils pour minimiser votre mal de dos. 

Quelques conseils complémentaires 

Dans un premier temps, vous pouvez utiliser les meilleures huiles essentielles pour soulager le mal de dos, comme l’huile de lavande ou de basilic, aux vertus anti-inflammatoires. Utilisez cette technique après votre pratique sportive, avant d’aller vous coucher : quelques gouttes d’huiles essentielles dans un bain, ou bien dans une crème massante, et le tour est joué ! 

Concernant la pratique sportive en elle-même, quel que soit le sport choisi, veillez à réaliser des échauffements de qualité, afin que votre dos ne subisse pas de dommages inattendus. En effet, l’échauffement permet de bien préparer vos muscles, notamment les plus sensibles, à l’exercice. Même chose avec les étirements, qu’il ne faut surtout pas négliger. 

N’hésitez pas à consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe en cas de douleur aggravé, pour procéder à un accompagnement mécanique et médical dans votre pratique sportive. 


Il y a plusieurs sports et gestes à éviter dans le cas où vous avez mal au dos. Avec cette liste, vous allez pouvoir retrouver une activité sportive adéquate et privilégier d’autres sports, mais aussi d’autres techniques pour retrouver votre bien-être. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.