Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mars 2018 - 10:32

Prévention de la fraude au poste de la SQ de la MRC de Joliette parce que « personne n'est à l'abri de la fraude »

Par Salle des nouvelles

La campagne nationale 2018 a été déployée sous le thème Personne n’est à l’abri de la fraude. 

Peu importe la profession,  le sexe, l’âge ou l’appartenance culturelle, les fraudes ciblent tout le monde. Chaque année, de nombreux québécois sont victimes de fraudes ce qui occasionne non seulement des pertes financières considérables, mais également des répercussions psychologiques pour ces derniers.

Plusieurs activités de sensibilisation en matière de fraude ont été organisées sur le territoire dans le cadre de la 14e édition du Mois de la prévention de la fraude. Au poste de la MRC de Joliette, les policiers ont décidé d'aller à la rencontre de commerçants puisque ceux-ci peuvent être victimes de différents types de fraudes.

La fraude en 3D

Le livret la fraude en 3D « détecter, dénoncer, décourager » développé dans le cadre d’une collaboration entre la Banque du Canada, la Sûreté du Québec et partenaires des forces policières a été remis aux commerçants lors de la visite des policiers dans leur établissement. Le livret vise à sensibiliser la population aux différents types de fraudes les plus courantes tout en encourageant le développement de réflexes permettant de détecter, dénoncer et décourager tous types d’arnaques.

 Conseils pratiques 

- Ne cédez pas à la pression, faites preuve de scepticisme;

- Si c’est trop beau pour être vrai, c’est une arnaque;

- Résistez à l’appât du gain;

- Ne répondez à aucun appel, courriel, texto non sollicité;

- Ne cliquez sur aucun lien, ne rappelez pas au numéro indiqué.

Photo :  l’agente Stéphanie Samuel, marraine de la municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes,  rencontre des commerçants. Elle se trouve à la station-service Ultramar en compagnie du gérant, M. Patrice Mongeau et de la commis Mme Kelly Bellerose.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.