Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Nouveaux investissements pour rendre accessibles les soins et les services de pédiatrie sociale aux enfants dans la région de Lanaudière

durée 14h22
3 mai 2017
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

Pour rendre accessibles les soins et les services de pédiatrie sociale aux enfants en situation de grande vulnérabilité et pour favoriser leur bien-être ainsi que leur développement global, le gouvernement du Québec offre une aide financière de 121 350 $ au Centre de pédiatrie sociale Lanaudière – Chertsey et de 57 340 $ au Centre de pédiatrie sociale Lanaudière – Joliette pour l’année 2016-2017.

La vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, a fait cette annonce hier, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx. Cette somme est comprise dans les 20 millions de dollars octroyés par le gouvernement du Québec à la Fondation du Dr Julien, comme cela a été annoncé le 4 octobre dernier.

Ce soutien financier a été accordé dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation pour le développement d’un réseau québécois de centres de pédiatrie sociale en communauté. Il s’inscrit dans une perspective de collaboration et de complémentarité entre les organisations des différents réseaux qui offrent également des services aux enfants en situation de vulnérabilité.

Citations :
« Ce partenariat établi avec la Fondation du Dr Julien témoigne de notre volonté d’offrir aux enfants en situation de grande vulnérabilité le meilleur départ possible dans la vie. Dans ce contexte, la pédiatrie sociale en communauté est un bon moyen de joindre directement ces enfants et leur famille. Elle contribue de façon importante à prévenir les difficultés et à assurer le plein développement des enfants. En conjuguant nos efforts, nous pourrons, ensemble, agir concrètement en faveur de leur bien-être. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

« Il est essentiel que les enfants issus de tous les milieux puissent s’épanouir et développer leur plein potentiel. Avec cette aide financière, les centres de pédiatrie sociale de Chertsey et de Joliette poursuivront et consolideront leurs actions auprès des enfants et des familles de notre région. Je salue le travail considérable des femmes et des hommes qui accompagnent les plus jeunes au quotidien pour s’assurer qu’ils grandissent en santé. »

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Nous nous réjouissons de ce soutien financier qui va nous aider à offrir des soins et des services spécialisés aux enfants les plus vulnérables. Notre équipe mobilise la communauté et crée des partenariats essentiels depuis plusieurs années, sans lesquels nous ne pourrions pas aller de l'avant. Notre objectif est de soigner le plus grand nombre d'enfants possible dans Lanaudière et d'offrir un accompagnement adéquat, afin qu'ils se développent en santé. Il n'y a qu'en agissant tous ensemble que nous pourrons y arriver. Et c’est d’ailleurs ainsi que nous sommes parvenus à créer deux centres de pédiatrie sociale en communauté et un tout nouveau projet en ruralité. »

Suzanne Hamel, directrice générale des centres de pédiatrie sociale en communauté dans Lanaudière.

« Les moments clés de notre parcours de vie façonnent ce que nous sommes et ce que nous devenons. Beaucoup de nos comportements et de nos réactions sont déclenchés par notre histoire de vie qui commence à l'enfance. Au Québec, un enfant sur quatre vit en situation de vulnérabilité. Dans les communautés les plus défavorisées, un enfant sur deux se trouve dans cette situation. La pédiatrie sociale mobilise toutes les communautés, comme ici dans Lanaudière, afin de permettre à chaque enfant de développer son plein potentiel, et ce, dans le respect de la Convention relative aux droits de l’enfant. »

Dr Gilles Julien, C.M., O.Q., pédiatre social, président fondateur et directeur clinique de la Fondation du Dr Julien

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages intérêts et en dommages punitifs au CISSS de Lanaudière, à la docteure Jasmine Thanh et à l’infirmière Paule Rocray pour l’ensemble des gestes posés qui ont mené au décès de la mère de famille de 37 ans. Joyce Echaquan est décédée le 28 septembre 2020 à l’hôpital de Joliette ...

29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...