Publicité

11 décembre 2015 - 12:37

MRC de d'Autray

Près de 14 000 déplacements en taxibus en 2015

Les années se suivent et se ressemblent pour le Taxibus dans la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray. Pour une cinquième année consécutive, le service de transport par taxi à faible coût connaît une croissance d’utilisation.

Une nouvelle marque a d’ailleurs été établie en novembre dernier alors que 1 524 déplacements en taxibus ont été comptabilisés. Le record précédent avait été enregistré le mois d’avant, en octobre, avec 1 353 allées et venues.

Le Service de transport de la MRC estime qu’un total de 14 000 déplacements aura eu lieu au cours de l’année 2015. L’ajout de passages gratuits pour certains utilisateurs réguliers des circuits d’autobus régionaux pourrait permettre l’atteinte de plus de 20 000 transports en 2016.

« La MRC de D’Autray offre de plus en plus de mobilité à sa population que ce soit pour le travail, les études ou le loisir. Nous sommes heureux de constater que les citoyens embarquent et saisissent la commodité du service de taxibus », a partagé M. Gaétan Gravel, préfet de la MRC de D’Autray et maire de Ville Saint-Gabriel par la voie d’un communiqué.

Dans la même veine, les statistiques recueillies par le service sous-tend que le Taxibus est devenu un outil de premier ordre pour le secteur économique d’autréen. La majorité des voyages sont pour les travailleurs œuvrant à l’intérieur même de la MRC. Cette opportunité permet à plusieurs d’accéder à un premier emploi sans avoir à investir un montant important pour l’achat d’une voiture.

Pour prendre connaissance des circuits ou des horaires de taxibus, il suffit de consulter le site Internet de la MRC de D’Autray au www.mrcautray.qc.ca, sous l’onglet Transport. L’équipe rattachée au service peut également répondre à vos interrogations et accueillir vos réservations par téléphone au 450 835-9711 ou sans frais au 1 877 835-9711.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.