Publicité

10 juin 2013 - 13:08

Le porteur d’ego

Par Communiqué

JOLIETTE - 

Alex S Girard, créateur pluridisciplinaire, précédent porte parole d’Hexagone Lanaudière, fondateur de l’OCR, vous invite à voir et participer au Porteur d’Ego.

Le porteur d’Ego est une sculpture de bois et d’acier de 12’ de haut qui sera exposée dans l’église de Ste-Elisabeth pour l’été. À l’image d’un arbre symétrique, elle dispose d’un tronc et de 16 branches installées en balancier de sorte que si l’on modifie le poids au bout d’une des branches, elle penchera. Sur chacune des branches se trouve une unique feuille de métal ayant pour but d’accueillir les œuvres des participants.

En effet, le but de cette oeuvre est de fournir un terrain de jeu où les identités d’une communauté se confondent. Par le biais de stations de création où des canvas aimantés et le nécessaire pour les enjoliver sont accessibles, les créateurs -autant les assumés que les insoupçonnés- sont invités à ajouter leur touche personnelle à une création collective, qui restera après son inauguration, témoin de l’énergie stimulante de ses participants.

 

Le résultat se veut un jeu artistique élevant pour l’âme en se questionnant sur la substance de l’Être et de la Communauté. Il permet de désacraliser l’Art en y participant. Comprendre les rouages de l’ego par la métaphore de l’ajout et du déplacement des oeuvres sur l’arbre, comme autant de vécus pouvant modifier l’équilibre d’une collectivité. C’est une manière bien particulière pour les participants de communier de façon laïque, concrète et rationnelle. Ultimement elle offre au visiteur attentif une fenêtre sur l’intériorité d’un groupe et de ses influences.

L’inauguration, jour où les gens sont conviés à créer et ajouter les œuvres au Porteur, aura lieu dimanche le 16 juin à l’église de Ste-Elisabeth. Ensuite l’œuvre sera exposé tout l’été sur place. Pour plus de détails, visitez le site de l’artiste www.faerik.com.

Ce projet a été financé dans le cadre du Fonds Culture et patrimoine de la MRC et du CLD de D’Autray et a été soutenu par la municipalité et la fabrique de Ste-Elisabeth.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.