Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ressources énergétiques

Hydro-Québec évalue la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2

durée 12h00
10 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Hydro-Québec évalue actuellement la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2, à Bécancour, alors que la demande d’électricité augmente au Québec. 

La nouvelle, d’abord rapportée par le Journal de Montréal, a été confirmée à La Presse Canadienne par la société d’État, par courriel. 

«Concernant la centrale Gentilly-2, une évaluation de l’état actuel de la centrale est en cours, afin d’évaluer nos options et d’alimenter nos réflexions sur l’offre énergétique future du Québec», a indiqué l’équipe des communications d’Hydro-Québec. 

Le nouveau PDG de l'organisation, Michel Sabia, «a déjà affirmé avoir l'esprit ouvert, compte tenu de ce contexte de forte croissance de la demande», a aussi souligné la société d'État. 

L’organisation affirme aussi par courriel que la demande d’électricité propre «augmentera de manière très significative» dans le but de décarboner l’économie du Québec, et qu’il s’agit d’«un défi immense». Hydro-Québec estime qu’il est «irresponsable» d’exclure certaines filières énergétiques à l’heure actuelle, comme le nucléaire. 

En 2012, le gouvernement péquiste de Pauline Marois avait accepté la recommandation d’Hydro-Québec de fermer la centrale nucléaire de Gentilly-2, notamment en raison des coûts importants reliés à la réfection de la centrale. La centrale, d’une puissance de 675 mégawatts, avait été mise en service en 1983. 

Les travaux liés au déclassement de la centrale devaient s’échelonner jusqu’en 2064. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 mai 2024

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

16 mai 2024

Eau potable : Signature d’une entente intermunicipale

La Ville de Joliette annonce la signature d’une entente intermunicipale avec les municipalités de Notre-Dame-des-Prairies, de Saint-Paul et de Saint-Thomas pour la fourniture en eau potable. Cette entente, d’une durée de dix ans, vient préciser les termes et conditions garantissant une distribution équitable et efficace de l’eau potable à ...

15 mai 2024

Résumé de l'assemblée générale de Tourisme Lanaudière

Tourisme Lanaudière a tenu son Assemblée générale annuelle le 13 mai dernier afin de dresser le bilan de l’année 2023 et de procéder à l’élection des administrateurs de son conseil d’administration. L’assemblée générale annuelle a permis le renouvellement du mandat de quatre (4) administrateurs et l’élection de deux (2) nouveaux ...