Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

C'est la fin des saveurs dans les produits de vapotage

Québec encadrera davantage le vapotage en modifiant un règlement

durée 14h00
19 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec annonce mercredi qu’il modifiera un règlement pour mieux encadrer le vapotage, dans un but de prévention et de promotion de la santé et de saines habitudes de vie, en particulier chez les jeunes.

Québec prévoit ainsi interdire la vente des produits de vapotage comportant une saveur ou un arôme autres que ceux du tabac, comme c'est le cas pour les produits du tabac. Il limitera aussi à 20 milligrammes par millilitre la concentration maximale en nicotine de tous les produits de vapotage.

De plus, le nouveau règlement va restreindre la capacité des réservoirs et des capsules à 2 millilitres et le volume maximal des contenants de recharge de liquides à vapoter à 30 millilitres. 

Un encadrement sera aussi implanté pour certaines caractéristiques des produits de vapotage, notamment celles qui peuvent les rendre attrayants pour les jeunes.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et la ministre responsable du Sport, du Loisir et du Plein air, Isabelle Charest, affirment que ce projet de règlement fait suite aux recommandations du groupe spécial d'intervention sur le vapotage, notamment composé de représentants de divers ministères et organismes gouvernementaux, de l'Institut national de santé publique (INSPQ), de cliniciens et de directeurs de santé publique.

Des données citées par le gouvernement du Québec démontrent que l'usage des produits de vapotage chez les jeunes est en hausse. La proportion des jeunes ayant vapoté dans les 30 jours ayant précédé une enquête a quintuplé en six ans, de 4 % en 2013 à 21 % en 2019.

Les changements nécessiteront une modification du règlement d'application de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme. La publication du règlement sera suivie d'une période de consultations au cours des prochaines semaines.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Le ministre Girard reste sur sa faim à propos d'un budget fédéral «dépensier»

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, est resté sur sa faim à propos du budget fédéral déposé mardi, qu'il juge dépensier, mais trop peu généreux pour le Québec sur plusieurs plans. En mêlée de presse mercredi matin, au lendemain de la présentation du budget par son homologue fédérale Chrystia Freeland, M. Girard a reconnu certains ...

durée Hier 9h00

André Fortin montre la difficulté d'obtenir un rendez-vous médical à Christian Dubé

Le député libéral de Pontiac, André Fortin, a profité de l'étude des crédits budgétaires mardi pour montrer au ministre de la Santé la difficulté d'obtenir un rendez-vous médical. En pleine commission parlementaire, M. Fortin s'est rendu sur le site «Rendez-vous santé Québec» pour essayer d'obtenir une consultation avec son propre médecin de ...

16 avril 2024

Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...