Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pascal Laurin et Benoît Primeau

De nouveaux candidats conservateurs dans Joliette et Berthier

durée 15h30
8 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Eve Buisson
email
Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, était de passage à Joliette aujourd’hui afin de présenter six nouveaux candidats dans les régions de Lanaudière et des Laurentides qui porteront les couleurs conservatrices à l’élection du 3 octobre prochain.

C’est Pascal Laurin, enseignant en adaptation scolaire depuis 25 ans, qui tentera de se faire élire sous la bannière conservatrice dans la circonscription de Joliette.

Circonscription Joliette

Pascal Laurin est né et a grandi dans le quartier Saint-Pierre de Joliette. En 1997, il complète avec succès un baccalauréat en enseignement en adap- tation scolaire ainsi qu’un certificat en enfance inadaptée à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Toute sa vie, il la consacre aux enfants et aux jeunes avec des troubles de comportement, des problématiques de toxicomanie ou de santé mentale, que ce soit à l’école ou en centre jeunesse. La gestion de la crise sanitaire et les conséquences des mesures l’ont motivé à faire le saut en politique active.

« D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fier d’être Québécois. Jusqu’à récemment, la gestion de la pandémie par le gouvernement Legault m’a dégoûté. Nos libertés fondamentales et notre démocratie ont été mises à mal. Je souhaite que nous vivions dans un système dans lequel tous auront leur place, dans lequel on fera confiance aux citoyens. J’ai choisi de me joindre au Parti conservateur du Québec pour redonner aux Québécois leur liberté, le plein pouvoir sur leur vie, mais surtout leur fierté », explique-t-il.

Circonscription de Berthier

Le sixième candidat annoncé par le chef conservateur est le candidat dans Berthier, Benoît Primeau, résident de Saint-Félix-de-Valois. Benoît Primeau travaille en tant qu’ingénieur-conseil. Il est titulaire d’un diplôme en construction aéronautique de l’École nationale d’aérotechnique et en génie mécanique de l’École de technologie supérieure, d’une certification « Project Management Professional (PMP) » et est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Au cours de sa carrière, il a notamment participé à de nombreux programmes aéronautiques internationaux de grande envergure en tant qu’ingénieur manufacturier, ingénieur en développement et intégration de systèmes d’aéronefs et comme gestionnaire de programmes.

Le père de deux enfants a été particulièrement touché par la gestion de la crise par le gouvernement caquiste ces deux dernières années et par la dégradation du Québec sur de nombreux plans.

« Après près de 30 ans sur le marché du travail, j’arrive à un point de ma vie personnelle et professionnelle où je constate que la situation du Québec est désolante. Le système de santé est inefficace, les écoles sont désuètes, l’état des infrastructures lamentable et ce, malgré le fait que nous sommes les plus taxés et les plus imposés en Amérique du Nord. Ce n’est pas le Québec que je veux pour l’avenir de mes enfants, et je suis convaincu que ce n’est pas le Québec que les ainés voulaient nous laisser en héritage », mentionne-t-il.

Après une semaine riche en annonces de candidats de qualité qui l’a amené à parcourir la province, le chef conservateur, Éric Duhaime, était heureux de conclure sa tournée hebdomadaire en accueillant six nouveaux candidats dans sa formation politique.

« J’ai passé une semaine incroyable à parcourir notre beau Québec, à aller à la rencontre des membres, à accueillir chaque jour de nouveaux candidats qui ont choisi avec leur cœur et leurs valeurs de joindre les conservateurs. Je me sens reconnaissant de cette confiance et je veux tous vous remercier. Je veux remercier également nos six candidats présents aujourd’hui. Merci de votre engagement, merci de votre courage, merci de croire en cette belle aventure! C’est un honneur pour moi de vous souhaiter la bienvenue », ajoute-t-il.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...