Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

2e commission politique

La MRC de Matawinie se penche sur le développement social et local

durée 10h00
15 juin 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

C’est à Sainte-Émélie-de-l’Énergie, le 9 juin dernier, que s’est tenue la deuxième commission politique présidée par Isabelle Perreault, préfète et mairesse de Saint-Alphonse-Rodriguez, accompagnée à l’animation par Audrey Boisjoly et Michelle Joly, mairesses des municipalités de Saint-Félix-de-Valois et de Chertsey

Le logement social et la réussite éducative constituaient les grands thèmes abordés de la journée.

«Lors de la première commission politique en avril, les élus ont clairement identifié le développement social et local comme une des priorités de la MRC. Le triste portrait socioéconomique de la région impose une mobilisation de toutes les instances et de tous les acteurs du milieu, et ce, rapidement», explique la préfète.

Pendant la journée, une cinquantaine de participants provenant des 15 municipalités de la MRC ont participé aux différents échanges. Plusieurs conférenciers sont venus présenter les enjeux du logement dans la région
mais aussi des projets de logements abordables susceptibles d’être reproduits en Matawinie.

«L’objectif de cette seconde commission était de faire état des enjeux liés au logement pour éventuellement dégager des pistes de solutions concrètes qui seront intégrées à une stratégie territoriale en matière d’habitation», ajoute Audrey Boisjoly, également présidente de la Commission en aménagement et en environnement.

Par ailleurs, en soirée, les élus ont manifesté leur intérêt à participer activement à la mise en place d’actions favorisant la réussite éducative.

«La réussite éducative constitue également une grande préoccupation pour les élus de la Matawinie. Nous tenions à échanger avec les professionnels du milieu scolaire tels le Centre de services scolaire des Samares et le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) afin de mieux comprendre comment les municipalités pourraient contribuer à favoriser la réussite éducative en Matawinie», mentionne Michelle Joly.

«Encore une fois, je suis vraiment fière de réaliser que tous les gens ici ont la même volonté de faire avancer la région», conclut la préfète de la MRC, Isabelle Perreault.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 décembre 2022

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...

1 décembre 2022

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale. La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III. Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point ...

30 novembre 2022

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...