Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique nationale de l'architecture et de l'aménagement du territoire

La FMQ appuie la politique nationale de l’aménagement du territoire

durée 14h00
7 juin 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille favorablement la politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire, présentée hier par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, et la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

Le gouvernement propose avec cette politique une vision stratégique qui marque un pas historique dans la modernisation des pratiques en architecture et en aménagement du territoire. Cette vision mise sur un développement durable de notre aménagement et une culture de la qualité en matière d'architecture.

La FQM souligne le travail réalisé par le gouvernement en vue du dépôt de cette proposition et s’engage à contribuer positivement aux travaux pour sa mise en œuvre au cours des prochaines années.
 
«L’aménagement du territoire est essentiellement un acte politique et je suis particulièrement heureux de constater que le gouvernement partage cette vision. Les élus doivent s’assurer que l’on tienne compte des particularités de chacune de leur municipalité dans ce domaine», déclare Jacques Demers, président de la FQM.

La FQM se réjouit également de la reconnaissance du rôle des schémas d’aménagement comme documents intégrateurs des diverses planifications régionales.

«Pour nos membres, le schéma doit être le point de rencontre entre les objectifs gouvernementaux et la vision développée par les élus en matière d’aménagement et de développement de nos communautés », explique à nouveau Jacques Demers.

La Politique nationale s'articule autour d'une vision stratégique et de quatre axes:

  • Des milieux de vie de qualité qui répondent aux besoins de la population
  • Un aménagement qui préserve et met en valeur les milieux naturels et le territoire agricole
  • Des communautés dynamiques et authentiques partout au Québec
  • Un plus grand souci du territoire et de l'architecture dans l'action publique.

C'est en s'appuyant sur cette base solide que le gouvernement pourra déterminer, en collaboration avec le milieu, les moyens législatifs, réglementaires et financiers qui permettront de concrétiser cette vision.

Le gouvernement déposera ainsi rapidement un plan de mise en œuvre qui contribuera à coordonner les actions des ministères, des municipalités, des MRC et des groupes de la société civile, pour s'assurer de relever les défis d'un aménagement durable du territoire.

«Notre politique nationale sera sensible aux réalités de chacune des régions du Québec. Avec celle-ci, on veut arriver à coordonner l'ensemble des actions posées pour favoriser un aménagement efficace et durable de notre territoire», conclut la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 décembre 2022

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...

1 décembre 2022

Les députés du PQ n'ont pu entrer au Salon bleu aujourd'hui

Les trois députés du Parti québécois (PQ) n'ont pas pu entrer au Salon bleu jeudi matin, à l'Assemblée nationale. La sergente d'armes de l'Assemblée nationale leur a bloqué l'accès parce qu'ils n'avaient pas prêté serment au roi Charles III. Entre-temps, la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Nathalie Roy, faisait une mise au point ...

30 novembre 2022

Le Québec veut une immigration 100 % francophone ou francotrope

Le Québec voudra sélectionner à l'avenir une immigration 100 % francophone ou francotrope, a précisé mercredi la ministre de l'Immigration, Christine Fréchette. Les francotropes peuvent avoir comme langue maternelle l'arabe, le vietnamien, le laotien, le créole, le catalan, le portugais, le roumain, l'espagnol ou le swahili. Selon la ...