Publicité

19 décembre 2021 - 08:00

Un nouveau porte-parole pour Lanaudière

Sébastien Nadeau élu comme président de la Table des préfets de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

C’est lors de la première séance régulière du conseil d’administration de la Table des préfets de Lanaudière, depuis les élections municipales du 7 novembre dernier, que les membres de la Table ont procédé à l’élection des postes de président et vice-présidents.

Monsieur Sébastien Nadeau, préfet de la MRC de L’Assomption, a ainsi été élu unanimement à la tête de l’organisation pour les deux prochaines années.

Il succède à Monsieur Normand Grenier qui en était le président depuis 3 ans.

Très heureux de sa toute récente nomination, Monsieur Nadeau a tenu à souligner l’apport de M. Grenier à cet  important lieu de concertation régionale.

« Au cours des dernières années, M. Grenier a su travailler de manière concertée avec les préfètes et préfets de toutes les MRC de la région afin de faire de la Table des préfets de Lanaudière un réel lieu de discussion et de mise en commun des enjeux des MRC. Au nom de mes collègues et en mon nom personnel, je souhaite saluer son engagement, son écoute et sa grande disponibilité ».

Remerciant ses collègues de la confiance qu’ils lui portent, le nouveau président voit les prochains mois de manière très positive : « Avec les nombreux mandats dévolus à la Table des préfets, la collaboration inter-MRC prend encore plus de sens et permettra à la région de bénéficier d’un levier politique, économique et de concertation d’envergure visant à soutenir notre développement».

Engagé en politique municipale depuis 2017, Monsieur Nadeau a été élu préfet de la MRC de L’Assomption en novembre dernier.

Il sera appuyé dans ses fonctions par Monsieur Pierre-Luc Bellerose, maire de Joliette et préfet suppléant de la MRC de Joliette ainsi que par Monsieur Patrick Massé, préfet de la MRC de Montcalm, tous deux élus unanimement aux deux postes de vice-président de l’organisation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.