Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chronique auto avec Benoit Charette

Hyundai Ioniq 5: un gros VUS électrique malgré les apparences

durée 08h00
5 décembre 2021
Claude Poulin
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Claude Poulin

Voir la galerie de photos

Dans sa chronique cette semaine, Benoit Charette nous parle de l'Ioniq, une nouvelle marque développée par le constructeur Hyundai.

Plus particulièrement, il traite du modèle Ioniq 5, un gros VUS de 5 passagers aux allures de voiture, qui pourrait bien offrir une version 7 places dans les prochaines années. 

L'Ioniq 5, qui est entièrement électrique, offre une autonomie maximale de 480 km. Ses batteries peuvent être rechargées à 80 pour cent de leur capacité en 18 minutes. 

Selon Benoit Charette, le modèle est très attendu par les consommateurs et particulièrement au Québec, où le marché du véhicule électrique est un des plus intéressants en Amérique du Nord. 

Les prix varient entre 45 000$  et 60 000$, avant les rabais et incitatifs des gouvernements canadien (5 000$) et québécois (8 000$). Pour la version traction intégrale, le prix est fixé à 55 000 $ et l'autonomie réduite à 415 km.

Pour plus d'informations sur la Hyundai Ioniq5, visitez le site de l'Annuel de l'automobile.

Vous pouvez aussi écouter les explications de Benoit Charette dans cette chronique vidéo.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...