Publicité

13 août 2021 - 09:00

Enfant-Nature

Une nouvelle classe de maternelle 4 ans en nature à l’École Marie-Anne

Par Salle des nouvelles

Dès la rentrée 2021, l’École Marie-Anne accueillera des petits du préscolaire 4 ans dans un tout nouveau local lumineux et spacieux. Établissement privé de Rawdon situé en pleine nature, l’École Marie-Anne poursuit son développement en permettant ainsi à des plus jeunes élèves d’évoluer dans un environnement exceptionnel.

Les élèves de l'École Marie-Anne auront la chance de vivre quotidiennement une approche éducative en plein air. Les enseignantes du cycle préscolaire complètent d’ailleurs actuellement une formation par la coopérative Enfant-Nature, chef de fil en la matière, afin de bonifier leur approche pédagogique auprès des tout-petits.

Ce programme, complémentaire à celui du ministère de l’Éducation du Québec, sera donné dans les deux classes de préscolaire 4 et 5 ans.

« Bien au-delà qu'une leçon à l'extérieur, la pédagogie Enfant-Nature mise sur l'interaction entre l'enfant et la nature afin de favoriser son développement global. En plus de développer une plus grande compréhension de la nature environnante, les enfants acquerront aussi des connaissances relatives aux différents animaux vus au rythme des saisons », indique l’école par communiqué.

Les activités quotidiennes extérieures en forêt devraient ainsi permettre aux élèves d'enrichir leurs expériences en plus de leur donner le goût du plein air dès le jeune âge.

Pour information ou inscription, il est possible de joindre l’établissement par téléphone au 450-834-4668 ou courriel à l’adresse [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.