X
Rechercher
Publicité

La quatrième vague qui débute sera celle des non-vaccinés selon lui

Passeport vaccinal : Legault sent un appui très majoritaire de la population

durée 15h25
11 août 2021
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les récalcitrants devront s’y faire : Québec ne reculera pas et compte toujours imposer un passeport vaccinal obligatoire dans les lieux à haut risque de transmission de la COVID-19, tels que les restaurants, les bars, les salles de sport et les événements grand public en septembre.

Alors qu’il était interrogé pour la première fois depuis son retour de vacances dans le cadre d’une mêlée de presse diffusée depuis un marché d’agriculteurs à Québec ce midi, le premier ministre François Legault a déclaré que son gouvernement avait la légitimité d’avoir imposé cette mesure compte tenu de la hausse importante des cas dans la province, sans d’abord avoir consulté le Parlement.

« On sent actuellement qu’il y a un appui très majoritaire dans la population pour le passeport vaccinal, a mentionné M. Legaut. On pense que c’est un moindre mal pour éviter le reconfinement de certaines activités non essentielles. »

Le premier ministre a aussi appelé à la prudence avec les opposants à cette mesure et à la vaccination, qui pourraient influencer la population selon lui en utilisant des arguments non fondés, ajoutant « qu’un moment donné, il faut suivre la science. »

La quatrième vague qui débute sera celle des non-vaccinés a souligné François Legault, parce que sont surtout des personnes qui ne sont pas vaccinées qui se retrouvent actuellement à l’hôpital, appelant à nouveau les Québécois à recevoir leurs deux doses de vaccin le plus tôt possible.

Sécurité

Questionné sur la présence hier d’un manifestant anti-masque lors d’un point de presse du ministre Christian Dubé, le premier ministre s’est dit mécontent d’avoir vu qu’il avait déjoué la sécurité.

« Elle va être renforcée pour éviter que ça se produise. »

Enfin concernant l’installation de détecteurs de la qualité de l’air dans toutes les classes des écoles, François Legault a assuré que ce sera fait comme promis d’ici la fin du mois de décembre.

« L’air dans nos classes a été vérifié et il n’y a pas de risque pour nos enfants, a lancé M. Legault. Le Québec doit être un des seuls endroits au monde où on parle de ce sujet-là et pourtant, il n’y a pas plus de problèmes avec l’air dans nos classes qu’ailleurs dans le monde. L’Opposition en a fait un débat exagéré. »

50 % plus de nouveaux cas depuis 24 heures

Signalons en terminant que la province enregistre aujourd’hui une hausse de 50 % des nouveaux cas de COVID-19 depuis 24 heures.

Ils sont passés de 234 à 365, il y a un nouveau décès et 67 hospitalisations, soit une augmentation de 4 par rapport à la veille.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

La reprise des voyages et les mesures sanitaires ne font pas bon ménage aux aéroports

Il y a tellement de vols qui arrivent de l’étranger dans les aéroports canadiens que les voyageurs doivent parfois attendre dans l’avion pendant plus d’une heure après l’atterrissage parce qu’il n’y a pas assez de place dans l’aérogare pour contenir les files d’attente, déplore le Conseil des aéroports du Canada. L’organisme blâme les mesures ...

durée Hier 11h30

Bilan routier du Québec: un portrait généralement meilleur en 2021

Le bilan routier de l’an dernier au Québec révèle un déclin de 18 % du nombre de personnes accidentées comparativement à la moyenne des cinq années précédentes, de 2016 à 2020. La compilation dévoilée mardi par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) signale toutefois 347 morts sur les routes en 2021, une hausse de 0,7 % par rapport ...

16 mai 2022

Canada: la stratégie face aux phénomènes du climat changeant progresse

Des dizaines d’experts qui conseillent le gouvernement sur l’adaptation aux changements climatiques affirment que le Canada doit en faire davantage pour préparer les infrastructures aux menaces posées par les conditions météorologiques extrêmes et aider les Canadiens à se remettre des inondations, des incendies et des tempêtes majeurs. Le ...