Publicité

18 juin 2021 - 10:11

Organismes de la région

Des sacs qui font fureur au Marché public de Joliette

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le Marché public de Joliette a annoncé lors de son ouverture les gagnants du concours de création, qui ont vu leur œuvre imprimée sur les sacs promotionnels du marché, ainsi que les deux candidatures sélectionnées pour le programme de soutien à la relève.

Des invitations avaient été lancées aux familles du Centre d’amitié autochtone de Lanaudière (CAAL), de la Maison Parent-Aise et du Comité régional d’éducation pour le développement international de Lanaudière (CRÉDIL) à assister à un atelier créatif et participer au concours.

Une œuvre par organisme a été sélectionnée et imprimée sur les sacs du Marché. Ce sont donc Zoé Bernier de la Maison Parent-Aise, Angel Gabriel Ardila Cortes du CRÉDIL et Mikouna Boucher-Petiquay du CAAL qui ont remporté le concours.

Les trois modèles de sacs ont attiré les visiteurs, enchantés pour leur nouvelle acquisition. Près de 600 sacs ont été distribués gratuitement lors de l’ouverture du Marché.

« Exposants et visiteurs étaient heureux de se retrouver au moment de l’ouverture. Un nombre record de visiteurs ont eu la chance d’être de cette journée et de prendre connaissance de l’offre grandissante des producteurs et artisans locaux », souligne l’organisation par communiqué.

Lauréats au programme de soutien à la relève

La Coopérative des producteurs du Marché public de Joliette a sélectionné deux candidats pour le programme de soutien à la relève :

  • Les fermières en tournée! (volet alimentaire): EcoFerme Lanaudière S.E.N.C.
  • En avant les artisans! (volet artisanal): Tante Agastache

Rappelons que le Marché est ouvert tous les samedis de 9 h 30 à 14 h 30 sur la place Bourget, jusqu’au 16 octobre 2021.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.