Publicité

16 février 2021 - 13:00

Les municipalités pourront interdire les armes de poing

Justin Trudeau présente de nouvelles mesures sur le contrôle des armes à feu

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé en point de presse ce matin le dépôt de nouvelles mesures législatives visant à modifier le Code criminel et la Loi sur les armes à feu dans le but de « rendre les communautés plus sûres tout en respectant les propriétaires légitimes d'armes à feu. »

Le projet de loi C-21 propose ainsi de permettre aux municipalités d’interdire les armes de poing, a fait savoir M. Trudeau qui était accompagné virtuellement de la vice-première ministre Chrystia Freeland des ministres Bill Blair (sécurité publique) et David Lametti (justice) ainsi que de Joël Lightbound, secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique.

« Dans un pays comme le Canada, être victime parce qu’on est à la "mauvaise place au mauvais moment", ça ne devrait jamais arriver. Pas au parc, pas à la mosquée, pas à l’école, et pas nulle part ailleurs », a-t-il fait remarquer

En mai 2020, le gouvernement fédéral avait annoncé l’interdiction immédiate de plus de 1500 armes d’assaut de type militaire au Canada ainsi que la mise sur pied d’un programme pour dédommager les propriétaires de ces armes interdites.

Conjugué à d'autres mesures, le gouvernement Libéral estime que le projet de loi proposé permettra de combattre la violence conjugale, de lutter contre la contrebande et le trafic d'armes à feu en alourdissant les sanctions pénales, de contribuer à améliorer la sécurité des communautés en appuyant les municipalités, d'offrir aux jeunes les opportunités et les ressources dont ils ont besoin afin d'éviter les comportements criminels et de protéger les Canadiens contre la violence par arme à feu en créant de nouvelles infractions pour la modification du chargeur d'une arme à feu.

« Nous allons ainsi compléter l'interdiction des armes à feu de style arme d'assaut pour que ces armes ne puissent pas être légalement utilisées, transportées, vendues, transférées ou léguées par des particuliers au Canada. Nous avons également l'intention d'aller de l'avant avec un programme de rachat au cours des prochains mois pour favoriser le retrait sécuritaire de ces armes à feu de nos communautés » a précisé le premier ministre.

Vaccins
Par ailleurs, Justin Trudeau a commencé sa conférence de presse en réaffirmant que le pays allait recevoir 6 millions de doses du vaccin contre la COVID-19 d'ici la fin du mois de mars, dont deux millions en provenance de la pharmaceutique Moderna.

Il a aussi réaffirmé que tous les résidents du pays allient être vaccinés d'ici la fin du mois de septembre. S'il s'est dit encouragé par la baisse du nombre de cas au pays, le premier ministre a rappelé que « nous devons rester vigilants. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.