Publicité

12 février 2021 - 10:06

Québec veut également augmenter la vaccination dans la grande région de Montréal

Nouveau variant de la COVID-19: plus de tests seront criblés

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Inquiet de l’arrivée et de la propagation des nouveaux variants du virus de la COVID-19, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, a confirmé, en point de presse ce jeudi, que tous les tests positifs dans la grande région de Montréal seront criblés, dès la semaine prochaine.

« Il faut être prudent avec les nouveaux variants. Nous sommes préoccupés par leur grande transmissibilité, mais ce n’est pas un enjeu majeur. Actuellement, la souche UK semble bien réagir au vaccin, ce qui pourrait être différent avec (la souche) Brésilienne ou celle d’Afrique du Sud…Moi je pense qu’il y en a plus (des cas) que ce que nous avons détecté, mais nous n’avons pas encore vu les effets cliniques comme tel », a indiqué le docteur Arruda.

En date de mercredi, un peu moins d’une cinquantaine de cas suspects d’un nouveau variant ont été détectés à Montréal.

Le séquençage sera aussi bonifié. Si à l’heure actuelle, un peu moins de 9% des échantillons positifs à la COVID-19 sont séquencés, Québec espère augmenter le séquençage à 15% voire même 20%, prochainement. Le docteur Horacio Arruda a toutefois tenu à préciser que le criblage ou le séquençage ne change rien en termes d’intervention de la Santé publique.

Devant le nombre élevé de cas positifs dans la grande région métropolitaine, le gouvernement entend également concentrer la vaccination dans le secteur, a laissé entendre le ministre Dubé.

Une lueur d’espoir au niveau des hospitalisations

M. Dubé a également abordé la question des hospitalisations qui sont en baisse un peu partout en province. Le dernier bilan fait état de 874 patients hospitalisés, dont 143 se trouvent aux soins intensifs.

D’ailleurs l’Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) prévoit que le nombre d’hospitalisations continuera de diminuer dans les prochaines semaines. « Si la tendance se maintient, on pourrait avoir encore de bonnes nouvelles dans nos hospitalisations, et donc, de minimiser le délestage dans les prochaines semaines », a indiqué le ministre Dubé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.