Publicité

3 novembre 2020 - 10:00

Nouveau membre

Jimmy Armstrong élu président du Bloc Québécois de Joliette

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le Bloc Québécois de Joliette s’est rassemblé avant-hier à l’occasion de son assemblée générale annuelle. Lors de cette rencontre virtuelle, la formation politique en a profité pour accueillir de nouveaux membres au sein de son équipe.

« J’aimerais d’abord remercier Thomas Grégoire qui a été président de l’exécutif pendant plus de 5 ans. Je suis très motivé à poursuivre son excellent travail », a déclaré le président nouvellement élu, Jimmy Armstrong.

Le député fédéral de Joliette, Gabriel Ste-Marie, a également tenu à remercier les nombreux militants qui ont répondu présents en ce dimanche matin.

En plus d’en avoir profité pour renouveler son exécutif, les militants du Bloc Québécois de Joliette ont reçu le collègue de Gabriel Ste-Marie, Martin Champoux, député fédéral de Drummond et porte-parole en matière de communications au sein de la formation politique.

Martin Champoux a présenté les ratés du fédéral dans l’implantation d’Internet haute vitesse dans les régions du Québec, un enjeu important pour les citoyens de la circonscription de Joliette.

Tout en respectant les consignes de la santé publique, le Bloc Québécois de Joliette demeure actif. « Lorsque le gouvernement déclenchera les élections, soyez assurés que nous serons prêts », conclut le président du Bloc Québécois de Joliette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.