Publicité

28 octobre 2020 - 15:00

À Joliette

Keolis Canada remet 10 000 couvre-visages à La lueur du phare de Lanaudière

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Keolis Canada s'est engagé concrètement auprès de la communauté de Joliette dans laquelle elle opère des services de transport urbain et scolaire.

L’entreprise, fière de l’initiative de son Groupe des opérations Transport public, a donc remis vendredi dernier 10 000 couvre-visages à l’organisme La lueur du phare de Lanaudière qui vise à briser l’isolement et à améliorer la qualité de vie de l’entourage de proches aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Keolis Canada reconnaît que personne n’est à l’abri de développer un jour ou l’autre de tels problèmes. C'est pourquoi l'entreprise a choisi de redonner à ces organismes qui s’y dédient totalement et qui font une réelle différence dans la vie des gens qui en sont affectés.

À propos de Keolis Canada
Keolis Canada offre des services de mobilité à des millions de Canadiens chaque année.

Adaptée aux besoins de ses clients et de ses passagers, l’entreprise exploite des réseaux urbains, interurbains et aéroportuaires, transporte des étudiants et livre des colis, et ce, tout en répondant aux différents besoins spéciaux de chacun.

Avec ses 1000 professionnels du transport, sa flotte d'autobus urbains, d'autocars et de tramways, Keolis Canada aide chaque année plus de 12 millions de personnes à se rendre à destination de manière sécuritaire et agréable.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.