Publicité

24 août 2020 - 12:00

Québec soutient à hauteur de plus de 1,9 M$

Usine Bridgestone de Joliette: plus de 5,6 M$ pour former les 1300 employés

Par Salle des nouvelles

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie Jean Boulet, accorde une aide financière de 1 969 261 $ d'ici 2023 pour la formation des 1 300 employés de l'usine de Bridgestone à Joliette.

Cette aide financière, octroyée dans le cadre de la mesure Formation de la main-d'œuvre, permettra d'augmenter les compétences techniques des employés pour les amener à utiliser de nouveaux équipements en vue de la robotisation et de l'automatisation de plusieurs procédés de fabrication. Une formation auprès des cadres est aussi prévue afin d'améliorer leurs connaissances en gestion et, ainsi, de faciliter le développement technologique souhaité.

Augmentation de la production annuelle

L'usine de Joliette, la seule de Bridgestone au Canada, investira de son côté 3 657 200 $ dans ce projet. Cela lui assurera de devenir plus performante sur le marché international, notamment en augmentant sa production annuelle de près d'un million de pneus pour passer à plus de 6,6 millions d'unités produites par année.

« Les formations annoncées permettront aux employés d'améliorer leurs conditions de travail et leur progression à long terme au sein de l'entreprise, a souligné le ministre Jean Boulet. De cette manière, Bridgestone pourra compter sur une main-d'œuvre qualifiée pour demeurer parmi les entreprises les plus compétitives dans le domaine de la fabrication de pneus en Amérique du Nord. »

« En favorisant la formation de son personnel, l'entreprise a ce qu'il faut pour développer de nouvelles opportunités d'affaires, ce qui aura des impacts économiques importants et positifs pour Joliette et la région de Lanaudière », a fait valoir Caroline Proulx, ministre du Tourisme et responsable de la région de Lanaudière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.