Publicité

27 mai 2020 - 11:30

Les vaccins inscrits au Programme québécois d’immunisation sont offerts gratuitement

Reprise des activités de vaccination pour les enfants âgés de 12 à 18 mois

Par Salle des nouvelles

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière a annoncé qu’il est de nouveau possible de prendre rendez-vous pour la vaccination des enfants âgés de 12 à 18 mois.

Pour prendre rendez-vous :

• Pour les MRC de L’Assomption et de Les Moulins, communiquez au 450 4712881, poste 4261.

• Pour les MRC de Joliette, de D’Autray, de Matawinie et de Montcalm, la vaccination débutera le 1 er juin. Pour prendre rendez-vous, communiquez au 450 875-1921.

Il est demandé de laisser un message ainsi que vos coordonnées sur la boîte
vocale afin qu’un membre de notre équipe puisse vous joindre. À noter que les équipes du CISSS communiquent actuellement avec les parents dont le rendez-vous avait dû être annulé afin de convenir d’une nouvelle plage horaire.

Où s’informer

Les vaccins inscrits au Programme québécois d’immunisation sont offerts gratuitement de la petite enfance jusqu’aux personnes âgées de 60 ans et plus.

Le calendrier vaccinal peut être consulté sur le site gouvernemental www.quebec.ca/vaccination. Ce site offre également des réponses aux questions fréquentes des parents. Vous pouvez aussi communiquer avec une infirmière d’Info-Santé au 811.

N’hésitez pas à visiter le site Web du CISSS de Lanaudière au www.cisss-lanaudiere.gouv.qc.ca et suivre notre page Facebook pour de l’information au quotidien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.