Publicité
19 mars 2020 - 17:24

PANDÉMIE COVID-19

Québec annonce un programme de prêts aux entreprises de 2,5 millards $

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

En avisant qu'on ne « pourrait pas toutes les sauver », le premier ministre François Legault, a annoncé un programme de 2,5 millards $ de prêts aux entreprises éprouvées par le crise du coronavirus.

Flanqué de ses deux ténors économiques, le ministre des Finances, Éric Girard, et le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, le premier ministre Legault a du même coup invité la population « d’acheter des produits qui sont faits au Québec» pour les prochaines semaines et les prochains mois afin de soutenir l'économie de la province.

Le programme québécois devra s’arrimer avec les programmes d’aide du gouvernement fédéral annoncé hier. Cette nouvelle aide financière sera accordée sous forme de garantie de prêt ou de prêt d’un montant minimum de 50 000 $ pour soutenir les fonds de roulement des entreprises dans tous les secteurs d’activités.

M. Legault a reconnu que les commerces en région, ainsi que les entreprises de tourisme, comme l'hôtellerie, étaient durement touchés par cette pandémie alors que de nombreuses entreprises québécoises ont dû fermer leurs portes et mettre à pied des employés.   

Les entreprises qui éprouvent un problème d’approvisionnement en matière première, en produits, biens ou services, pourront aussi bénéficier du nouveau programme baptisé PACTE (Programme d’actions concertées temporaires pour les entreprises), qui sera géré par Investissement Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.