Publicité
25 février 2020 - 17:00

Investissements routiers 2020-2022: Pierre Fitzgibbon annonce plus de 112 M$ à Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec investira 112 625 000 $ d’ici 2022 afin d’entretenir et d’améliorer son réseau routier dans la région de Lanaudière. Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, en a fait l’annonce aujourd’hui à Repentigny.

Les sommes allouées se traduiront par la réalisation de projets et des retombées économiques importantes dans la région.

« Investir massivement dans nos infrastructures, c’est assurer des déplacements plus sécuritaires, plus efficaces et plus fluides pour tous les Québécois et Québécoises »,  a assuré François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« La région de Lanaudière possède un vaste réseau routier qui est essentiel à notre développement économique et social, a enchaîné Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière. Ces investissements permettront d’améliorer nos déplacements, mais aussi de contribuer à la création et au maintien d’emplois. »

• Les sommes investies dans la région de Lanaudière se répartissent comme suit :
o 61,3 M$ pour des chaussées en bon état;
o 39,4 M$ pour des structures en bon état;
o 11,9 M$ pour un réseau efficace et sécuritaire, notamment pour donner suite à
des recommandations du Bureau du coroner.

• Parmi les projets annoncés, mentionnons :
o la reconstruction du pont sur le rang Saint-Augustin, à Mandeville;
o l’asphaltage de l’autoroute 25, au sud de la route 158, à Saint-Roch-Ouest;
o la construction d'un mur antibruit le long de l'autoroute 40 entre les boulevards de
La Rochelle et Brien, à Repentigny.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.