Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Aide à la Table des partenaires du développement social

Plus de 600 000$ versés en soutien au développement social

durée 10h55
17 décembre 2019
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

La Table des préfets de Lanaudière, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière ainsi que Centraide des régions centre-ouest du Québec se sont massivement investis afin de soutenir la réalisation du plan d’action de la Table des partenaires du développement social de Lanaudière au cours des trois prochaines années.

Dans le cadre de cette entente, la Table des préfets consent un investissement de 450 000 $ dont 375 000 $ proviennent de l’entente conclue par la TPL avec la Fondation Lucie et André Chagnon et 75 000 $ proviennent de l’enveloppe régionale de soutien aux projets structurants. Le CISSSL, pour sa part, octroi un montant de 135 000 $ et Centraide un montant de 30 000 $.

Une "démarche régionale"

Normand Grenier, président de la Table des préfets mentionne : « Le travail de concertation, d’accompagnement et de vigie effectué par celle-ci a un impact positif sur la cohésion régionale en développement social. Cette entente permettra de favoriser la collaboration entre nos deux organisations [la Table des préfets et la Table des partenaires du développement social de Lanaudière] dans le cadre du déploiement de la démarche régionale visant l’amélioration des conditions de vie par la réussite éducative, la solidarité et l'inclusion sociale ».

Daniel Castonguay, président-directeur général du CISSS de Lanaudière a souligné pour sa part que « Notre contribution vient appuyer et soutenir la réalisation d'activités du plan d'action 2018-2023 qui rejoint nos objectifs portant sur l'amélioration des conditions de vie, la santé, la qualité de vie et la réduction des inégalités sociales et de santé de la population lanaudoise ».

Quant à Isabelle Dionne, présidente-directrice générale de Centraide Régions centre-ouest du Québec, elle a précisé : « Les enjeux sociaux sont grands et complexes et à Centraide, nous croyons que le renforcement de la réflexion, de la mobilisation des partenaires et de la réalisation d’actions nous permettra collectivement de bâtir une communauté lanaudoise encore plus forte. »

Au cours de la dernière année, la Table des partenaires a entre autres travaillé à l’élaboration d’une définition lanaudoise du développement social : Le développement social c’est le développement collectif de la communauté qui vise la réduction des inégalités sociales, l’amélioration des conditions de vie, l’inclusion et l’engagement citoyen.

Les détails du plan d’action de la Table des partenaires du développement social peuvent être consultés sur le site internet de la Table.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2024

Alerte: le ministre du Travail, Seamus O'Regan, quitte le cabinet

Le ministre du Travail et des Aînés, Seamus O'Regan, quitte le cabinet de Justin Trudeau et ne se représentera pas aux prochaines élections fédérales, selon deux sources bien au fait de la situation. Le ministre de 53 ans a été élu au Parlement en 2015 et fait partie du cabinet depuis 2017. Il a été à la tête de plusieurs ministères. Plus de ...

17 juillet 2024

L'équipe de direction de Santé Québec prend forme avec quatre nouvelles nominations

Quatre nouveaux membres font leur entrée dans l'équipe de direction de l'agence Santé Québec. D'autres nominations seront annoncées d'ici la fin de l'été, moment où l'équipe exécutive devrait être complète. Les nouveaux membres sont Julie Boucher, Sonia Dugas, Patrick Thierry Grenier et Vincent Lehouillier. Leur nomination a été entérinée par le ...

17 juillet 2024

Des surplus et des investissements pour Saint-Charles-Borromée

Le rapport financier 2023 de la Ville de Saint-Charles-Borromée (SCB), audité par le cabinet indépendant Amyot Gélinas s.e.n.c.r.l., a été présenté lors de la séance ordinaire du Conseil municipal du 15 juillet 2024. Le rapport présente un résultat positif avec un excédent de fonctionnement à des fins fiscales de 1,6 M$ sur un budget de ...