Publicité
1 octobre 2019 - 09:00

Marche pour le climat de Joliette

« Nous avons la capacité d’être des leaders à l’échelle mondiale », - Véronique Hivon

Par Salle des nouvelles

La députée de Joliette, Véronique Hivon, s’est jointe à la marche sur le climat organisée par le Comité environnement étudiant de Joliette, vendredi dernier, qui réunissait des citoyens de toutes générations. « Je suis vraiment très fière de cette mobilisation large, porteuse d’espoir, et de l’engagement de notre jeunesse envers la planète », a-t-elle exprimé.

« Cette prise de conscience collective est un premier pas important dans la bonne direction. Pour la suite, nous devrons prendre, collectivement, des décisions ambitieuses pour l’avenir de notre planète et les assumer. Les gens d’ici souhaitent faire partie de la solution et le Québec a toute la capacité d’être un leader mondial dans la lutte aux changements climatiques. Assumons pleinement ce rôle! », a déclaré Véronique Hivon.

De l’action à l’Assemblée nationale

L’ensemble des élus de l’Assemblée nationale du Québec a voté, mercredi dernier, en faveur d'une motion qui décrète « l’urgence climatique » et qui demande d’harmoniser les choix politiques avec la situation de crise.

Aussi, le Parti Québécois a déposé un projet de loi affirmant la souveraineté environnementale du Québec, afin de donner la primauté à notre compétence en la matière et le pouvoir de refuser des projets nocifs que le fédéral souhaiterait imposer sur le territoire québécois.

Enfin, le Parti Québécois a proposé au gouvernement du Québec l’adoption d’un « budget carbone », qui permettrait d’établir des projections d’émissions de gaz à effet de serre annuellement ainsi qu’une cible de réduction précise.

« L’environnement doit rassembler et non diviser. Et l’heure est à l’action ; les élus se doivent de répondre aux aspirations légitimes de la population à cet égard et agir avec conviction », a conclu la députée de Joliette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.