Publicité
19 septembre 2019 - 09:00

Imposition d'un aérodrome par le gouvernement fédéral

Yves-François Blanchet salue la mobilisation des citoyens de la région

Par Salle des nouvelles

De passage à Saint-Roch-de-l’Achigan, le 13 septembre dernier, Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Luc Thériault, député de Montcalm, ont salué la mobilisation des citoyens contre l’imposition d’un aérodrome par le gouvernement fédéral et ont lancé un appel à la souveraineté environnementale du Québec.

« Les citoyens, leur député Luc Thériault et l’Union des producteurs agricoles ont réussi à faire reculer Ottawa parce qu’ils se sont tenus debout et nous les félicitons. Mais le combat qu’ils ont mené est sans cesse à répéter chaque fois qu’Ottawa veut imposer un aéroport, une tour cellulaire ou un pipeline de pétrole sale. Nous allons délester les citoyens de ce fardeau en redéposant un projet de loi pour obliger Ottawa à respecter les lois du Québec et les règlements comme le zonage agricole lorsqu’il intervient en sol québécois », a déclaré Yves-François Blanchet.

Le chef du Bloc Québécois a également interpelé ses homologues : « Je demande aux chefs de partis fédéraux de s’engager à respecter la souveraineté environnementale du Québec, parce que respecter les lois et règlements, c’est vraiment le minimum, de la part de gens qui veulent justement se faire élire comme législateurs. »

Le Bloc Québécois avait déposé au cours du dernier mandat le projet de loi C-392 pour obliger le gouvernement canadien à respecter les lois québécoises et les règlements municipaux concernant l’environnement et l’aménagement du territoire lorsqu’il intervient au Québec. Ce projet de loi soumettrait aux lois et règlements québécois les projets d’aérodromes, l’installation de tours cellulaires, les projets de pipelines, les ports et quais ainsi que les propriétés fédérales. Les libéraux et les conservateurs ont voté contre.

« Les libéraux et les conservateurs veulent tout décider sans avoir à respecter les citoyens ni même les lois. Au Bloc Québécois, nous, on prend le bord de nos concitoyens et on se tient debout avec eux quand il y a des luttes à mener. Tout ce qui se passe chez nous, passe par nous ! C’est ça, le Bloc Québécois, et on va faire d’autres gains pour le Québec avec une forte délégation à Ottawa », a conclu Luc Thériault.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.