Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 avril 2014 - 20:52 | Mis à jour : 23:41

Véronique Hivon est réélue

Par Mathieu Ferland

JOLIETTE - 

La députée sortante du comté de Joliette, Véronique Hivon, a été élue pour un troisième mandat lors du scrutin provincial du 7 avril 2014. Elle a récolté une majorité de plus de 40 % des voix.

 

L’ancienne ministre déléguée des Services sociaux et de la Protection de la jeunesse a remporté l’élection après avoir brièvement partagé la position de tête avec la candidate de la CAQ. Au Final, c’est par plus de 6000 voix de majorité qu’elle a triomphé de son plus proche adversaire, la candidate de la Coalition Avenir Québec, Denise Larouche, qui a remporté un peu plus de 25 % des voix.

L’officialisation de la victoire de Mme Hivon est survenue à peine quelques minutes après son arrivée au local où se tenait la soirée électorale. Elle a par la suite tenu à remercier l’ensemble des électeurs de Joliette lors de son discours. « Je suis la députée des gens de Joliette. Qu’ils aient voté pour moi ou non », a déclaré la députée de Joliette.

Elle a tenu à rappeler aux électeurs qu’elle allait travailler sans relâche pour le comté de Joliette afin de faire progresser les nombreux projets mis de l’avant, même si, de son propre aveu, cela risquait d’être plus difficile.

Rebâtir la confiance

« Joliette sera un rock sur lequel sera rebâtit le lien de confiance », promet Véronique Hivon. Elle souligne que le Parti Québécois se doit d’accepter le verdict qui a été rendu le soir du 7 avril. Elle précise que le PQ acceptait les résultats du scrutin avec humilité et ouverture. Pour la députée, c’est également un signe que le parti se doit de rebâtir le lien de confiance.

Elle affirme toutefois que personne n’a envie de baisser les bras. « Nous sommes le parti de René Lévesque, nous ne sommes pas un parti qui tombe à la première occasion.»

Le taux de participation a été de 70,51 %

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.