Publicité

26 octobre 2021 - 12:00

Véhicule récréatif hors route

Un bon bilan pour l'opération Impact Quad Lanaudière

Par Mathieu Savard, Journaliste

La Sûreté du Québec a mis en œuvre l’opération IMPACT, la présence policière accrue dans les sentiers ainsi qu’au croisement du chemin public permet d’effectuer des interventions auprès des adeptes de VHR qui ont des comportements pouvant compromettre leur sécurité et celle des autres usagers.

Les policiers quadistes de la Sûreté du Québec, avec la participation de la Fédération Québécoise des Clubs Quads et la collaboration du ministère des Transports, sont intervenus de façon intensive dans les sentiers de Lanaudière, le 23 octobre dernier, dans le cadre des Opérations IMPACT. Des opérations ont eu lieu spécifiquement dans les secteurs de St-Michel-des-Saints, Chertsey (secteur Grande-Vallée) et St-Côme.

Le bilan fait état de 43 constats d’infraction émis en vertu de la Loi sur les véhicules hors route, 1 constat émis pour vitesse excessive, 3 constats émis pour ne pas avoir acquitté les droits d’accès aux sentiers et 12 constats émis pour diverses infractions constatées.

Également, les forces de l’ordre ont émis 2 avis de vérification mécanique et 81 avertissements ont été signifiés.

Au total, c’est seulement 8 usagers qui ont été expulsés des sentiers de Lanaudière au cours de l’opération. 

Les policiers ont vérifié 180 quads et 45 autres véhicules hors route durant l’ensemble de l’opération.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.