Publicité

23 avril 2020 - 17:07

Le véhicule aurait été volé à Montréal

Vol de VUS: poursuite et arrestation de deux jeunes

Par Salle des nouvelles

Ce jeudi 23 avril vers 3 h, les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC de Joliette ont localisé un VUS volé qui faisait l'objet d'un signalement/surveillance de la part de d'autres corps de police. Il était rendu dans le secteur de Joliette.

Après une tentative d'interception, le conducteur du véhicule volé ne s'est pas immobilisé à la demande des policiers et une poursuite policière s'est engagée sur l'autoroute 31. Les policiers ont abandonné la poursuite peu de temps après. Lors de leurs recherches, ils ont retrouvé le VUS volé sur le toit à la suite d'une embardée sur le chemin Lavaltrie, près de la rue Sylvie, à Lavaltrie. Les suspects avaient abandonné le véhicule avant l'arrivée des policiers.

Après des recherches, deux personnes blessées légèrement ont été localisées et arrêtées pour recel. Il s'agit d'un homme de 19 ans de Montréal et d'une jeune femme de 17 ans de Repentigny, qui ont tous deux été transportés à l'hôpital.

Le maitre-chien de la SQ et les policiers du Service de police de l'Assomption/St-Sulpice ont été mis à contribution. Un reconstitutionniste de la SQ est sur place afin d'analyser la scène de la collision. Il est accompagné d’un technicien en scène de crime de la SQ. L'enquête se poursuit afin de localiser les autres suspects. Le véhicule utilitaire sport impliqué a été volé à Montréal.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.