Publicité
10 décembre 2018 - 10:23 | Mis à jour : 10:42

Un suspect arrêté pour vol qualifié à Terrebonne



Le mardi 4 décembre vers 00h40, un vol qualifié est survenu à la station-service Ultramar située au 3000 chemin Gascon à Terrebonne impliquant un seul individu.

 

Le suspect, une fois à l’intérieur, se procure différents items dans le dépanneur et se rend au comptoir où il demande également un carton de cigarettes. Au moment où le commis lui donne le montant total de la facture, le suspect va sortir un pistolet et exiger que l’argent de la caisse et les items sur le comptoir soient placés dans un sac. Le suspect prend ensuite la fuite à bord d’un véhicule, sur le boul. des Entreprises vers l’ouest.

 

L’employé a rapidement communiqué avec nous pour nous rapporter le vol. Des agents qui étaient dans le secteur ont croisé le véhicule suspect et l’ont donc pris en chasse. Une poursuite s’est alors engagée jusqu’à ce que le suspect perde le contrôle de son véhicule dans une sortie d’autoroute sur le territoire de Rosemère.

 

Le suspect a par la suite été transporté à l’hôpital pour des blessures non reliées à l’intervention.

 

L’employé, un jeune homme de 19 ans, n’a subi aucune blessure physique et il a pu être rencontré par les enquêteurs du Service de Police intermunicipal Terrebonne/ Sainte-Anne-des-Plaines/ Bois-des-Filion au cours de la journée.

 

Le suspect, Dominique Rochon, âgé de 28 ans, a comparu le 4 décembre 2018, à partir de son lit d’hôpital. Il fera face à plusieurs chefs d’accusation, dont vol qualifié, possession d’arme et fuite.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.