Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prestations liées à la pandémie: l'ARC sortira les gros bras face aux récalcitrants

durée 15h00
27 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les personnes ayant reçu des prestations liées à la pandémie de COVID-19 dont elles n'avaient pas le droit, qui continuent d'ignorer les appels et les lettres pour les en informer et qui ont vraisemblablement la capacité de payer commenceront à être informées qu'elles pourraient faire l'objet de «mesures juridiques», a annoncé l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Dans un communiqué, l'Agence annonce qu'elle passe à «la prochaine étape» de ses mesures de recouvrement des montants versés en trop, notamment via la Prestation canadienne d’urgence (PCU), la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) et la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement (PCTCC).

Les «mises en garde juridiques» en question seront faites dès le mois de juillet. Un employé du fisc téléphonera ou écrira au particulier avant que des mesures soient prises.

«Les mesures judiciaires peuvent comprendre la saisie-arrêt des salaires ou d’autres sources de revenus, comme un compte bancaire», a précisé l'ARC dans un courriel transmis à La Presse Canadienne.

Jusqu'à présent, les récalcitrants avaient peu à craindre et utiliser les fonds à d'autres fins d'autant plus qu'aucun intérêt n'était imposé sur ces dettes.

L'agence fédérale signale que la meilleure façon d'éviter de telles mesures est de rembourser immédiatement ce qu'ils doivent. Les Canadiens à qui cela causerait «des difficultés excessives» peuvent conclure une entente de paiement «mutuellement satisfaisante, qui tient compte de leur capacité de payer».

L'ARC estime qu'il lui reste 9,53 milliards $ de prestations versées en trop à recouvrer, dont 5,4 milliards $ pour la PCU, un programme qui versait 2000 $ par mois aux Canadiens dont l'emploi avait été perdu ou réduit en raison des restrictions de santé publique.

Vu l'urgence de la situation, Ottawa versait la PCU lorsque les Canadiens déclaraient sur l'honneur qu'ils remplissaient les critères pour y avoir droit.

Michel Saba, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Sûreté du Québec sera sur les routes pendant les vacances

À l’aube des vacances de la construction, la Sûreté du Québec tient à rappeler aux usagers des réseaux routier et récréotouristique que comme chaque année, elle intensifiera ses interventions afin d’inciter à la prudence, autant sur le réseau routier que sur les plans d’eau et les sentiers, et ce, du 19 juillet au 4 août prochain. C’est sous le ...

Deux décès constatés dans une épidémie de listériose liée au rappel de lait végétal

L’Agence de la santé publique du Canada affirme que deux personnes sont décédées à la suite d’une éclosion d’infections à Listeria liée au rappel de boissons réfrigérées à base de plantes. Le lait d’amande, le lait de coco, le lait d’amande-coco et le lait d’avoine de marque Silk ont été rappelés plus tôt ce mois-ci, tout comme le lait d’amande ...

Les vols de véhicules sont en baisse de 17 % au Canada, selon un nouveau rapport

Les vols de véhicules ont diminué de 17 % au cours des six premiers mois de 2024 par rapport à la même période l'an dernier, selon les données compilées par une organisation de lutte contre le crime financée par les compagnies d'assurance. Selon Équité Association, cette réduction peut être attribuée à plusieurs facteurs, dont la meilleure ...