X
Rechercher
Publicité

Pour mieux redéfinir le rôle des deux partenaires

Nouvelle entente entre SCB et Maison et jardins Antoine-Lacombe

durée 06h00
13 mai 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Suivant sa volonté d’offrir de nouvelles expériences culturelles et de se rapprocher des acteurs locaux, la Ville de Saint-Charles-Borromée et Maison et jardins Antoine-Lacombe ont conclu une entente redéfinissant les rôles des deux partenaires.

Jusqu’en 2024, l’exploitation du site sera assurée par l’organisme, ce qui lui permettra de rayonner encore plus, notamment dans le secteur des arts numériques.

Par cette entente, qui implique une volonté de diversification des arts sur son territoire, la Ville SCB confie à Maison et jardins Antoine-Lacombe (MJAL) l’exploitation du bâtiment classé historique, mais aussi des jardins, pour en assurer la gestion, l’opération, la promotion et l’animation.

L’organisme à but non lucratif, qui a pour mission de contribuer au dynamisme culturel et horticole de la région, viendra ainsi bonifier la programmation des événements existants à SCB, en plus de proposer un nouveau volet se concentrant sur de nouvelles pratiques artistiques d’art numérique.

Il s’agit là d’une formule neuve de partenariat, qui s’ajoute à une entente déjà existante. En effet, la Ville se tourne depuis plusieurs années vers Maison et jardins Antoine-Lacombe pour effectuer ses travaux horticoles et d’entretien des platebandes végétales et autres cours urbaines, pour des raisons évidentes de savoir-faire en matière de fleurissement et de mise en valeur des végétaux.

C'est pourquoi le conseil municipal a jugé bon de fixer, dans le cadre d’une entente, la subvention versée à l’organisme afin que son rôle et ses objectifs soient plus affirmés.

Un levier pour le rayonnement

«Avec cette entente, Maison et jardins Antoine-Lacombe sera encore plus soutenu dans son développement, car on vient clarifier le rôle de chacun concernant l’exploitation et la mise en valeur du site. Cette entente appelle aussi à plus de performance et de complémentarité dans le déploiement des événements et des formes d’art à prioriser, comme l’art numérique», explique le maire Robert Bibeau.

En vertu de l’engagement annoncé, la Ville de SCB versera la somme de 435 000 $ et le budget d’exploitation sera indexé de 2,5 % par année : 435 000 $ en 2022, 445 875 $ en 2023 et 457 022 $ en 2024.

«Le conseil d’administration de la Maison et jardins Antoine-Lacombe est très fier de cette nouvelle entente avec la Ville, laquelle permet de mieux définir les rôles de ces deux partenaires. Avec cette entente, l’organisme sera en mesure d’assurer encore davantage son objectif de valorisation des arts et de l’horticulture», a souligné la présidente de Maison et Jardins Antoine-Lacombe Marie-Christine Lévesque.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des travaux pour la protection du patrimoine à Lavaltrie

La Maison des contes et légendes de Lavaltrie débute ses travaux de restauration  à titre de bâtiment patrimonial, suite à une entente liant la Municipalité régionale de comté de D’Autray et le ministère de la Culture et des Communications. La galerie de la bâtisse sera ainsi retapée et le revêtement en bois restauré tel qu'il l'était à l’époque, ...

Concert de la Chorale Gospel de Joliette

La Maison InterCD annonce le concert de la Chorale Gospel de Joliette (CGJ), qui se déroulera le samedi 4 juin prochain à 19 h 30 à l'Église Sainte-Thérèse. La Chorale se veut faire lever les foules de par ses rythmes entraînants et la profondeur de ses chants spirituels. Notons que plusieurs choristes sont toujours présents au sein de la ...

durée Hier 14h00

Le balado «Ça s'est passé à Saint-Damien» souhaite impliquer des aînés

L'équipe du nouveau balado Ça s'est passé à Saint-Damien souhaite impliquer les aînés damiennois dans la création de leur émission de radio comportant sept épisodes. Cell-ci mettra de l’avant les expériences de vie des aînés sur différents sujets qui leur tiennent à cœur tels que l’école, la rue principale, les fêtes de village, l’usine Grenache, ...