Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour mieux redéfinir le rôle des deux partenaires

Nouvelle entente entre SCB et Maison et jardins Antoine-Lacombe

durée 06h00
13 mai 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Suivant sa volonté d’offrir de nouvelles expériences culturelles et de se rapprocher des acteurs locaux, la Ville de Saint-Charles-Borromée et Maison et jardins Antoine-Lacombe ont conclu une entente redéfinissant les rôles des deux partenaires.

Jusqu’en 2024, l’exploitation du site sera assurée par l’organisme, ce qui lui permettra de rayonner encore plus, notamment dans le secteur des arts numériques.

Par cette entente, qui implique une volonté de diversification des arts sur son territoire, la Ville SCB confie à Maison et jardins Antoine-Lacombe (MJAL) l’exploitation du bâtiment classé historique, mais aussi des jardins, pour en assurer la gestion, l’opération, la promotion et l’animation.

L’organisme à but non lucratif, qui a pour mission de contribuer au dynamisme culturel et horticole de la région, viendra ainsi bonifier la programmation des événements existants à SCB, en plus de proposer un nouveau volet se concentrant sur de nouvelles pratiques artistiques d’art numérique.

Il s’agit là d’une formule neuve de partenariat, qui s’ajoute à une entente déjà existante. En effet, la Ville se tourne depuis plusieurs années vers Maison et jardins Antoine-Lacombe pour effectuer ses travaux horticoles et d’entretien des platebandes végétales et autres cours urbaines, pour des raisons évidentes de savoir-faire en matière de fleurissement et de mise en valeur des végétaux.

C'est pourquoi le conseil municipal a jugé bon de fixer, dans le cadre d’une entente, la subvention versée à l’organisme afin que son rôle et ses objectifs soient plus affirmés.

Un levier pour le rayonnement

«Avec cette entente, Maison et jardins Antoine-Lacombe sera encore plus soutenu dans son développement, car on vient clarifier le rôle de chacun concernant l’exploitation et la mise en valeur du site. Cette entente appelle aussi à plus de performance et de complémentarité dans le déploiement des événements et des formes d’art à prioriser, comme l’art numérique», explique le maire Robert Bibeau.

En vertu de l’engagement annoncé, la Ville de SCB versera la somme de 435 000 $ et le budget d’exploitation sera indexé de 2,5 % par année : 435 000 $ en 2022, 445 875 $ en 2023 et 457 022 $ en 2024.

«Le conseil d’administration de la Maison et jardins Antoine-Lacombe est très fier de cette nouvelle entente avec la Ville, laquelle permet de mieux définir les rôles de ces deux partenaires. Avec cette entente, l’organisme sera en mesure d’assurer encore davantage son objectif de valorisation des arts et de l’horticulture», a souligné la présidente de Maison et Jardins Antoine-Lacombe Marie-Christine Lévesque.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2022

Le rappeur GreenWoodz de passage à l'événement Tire-toi une bûche

Pour la quatrième soirée de l'été de l'événement Tire-toi une bûche, à Notre-Dame-des-Prairies, l'artiste québécois GreenWoodz donnera une performance mettant en valeur sa musique rap. C'est ce jeudi 21 juillet à 19 h 30 qu'aura lieu cette soirée en musique au Parc Colette-Robillard. N'hésitez pas à apport vos chaises de parterre et/ou votre ...

18 juillet 2022

Une pièce de théâtre qui revisite le célèbre récit d'Ulysse

La deuxième apparition des rendez-vous de famille à Notre-Dame-des-Prairies se déroulera au boisé du Carrefour Culturel, le mercredi 20 juillet à 19 h.   Durant cette soirée, Théâtre tout terrain  présentera leur pièce La Seconde Odyssée. Grand héros de la guerre de Troie, Ulysse n’aurait jamais pu imaginer que rentrer chez lui serait aussi ...

17 juillet 2022

Une aide financière pour la restauration de la Maison Antoine-Lacombe

La Ville de Saint-Charles-Borromée investira une somme de 524 000 $ dans des travaux de restauration de son bâtiment classé immeuble patrimonial ayant une grande valeur sur le plan architectural, culturel et touristique, soit la Maison Antoine-Lacombe. Pour ce faire, elle pourra compter sur une subvention de 286 400 $ de la part du gouvernement ...