Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Du 5 au 18 mai prochain

2 semaines de poésie, de musique et de performance sont prévues à Joliette

durée 17h00
16 avril 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

L’événement Joliette, résidence poétique, organisé en collaboration avec la maison d’édition Bouc, se tiendra du 5 au 18 mai 2022 dans plusieurs lieux de la ville de Joliette.

Le festival, qui en est à sa deuxième édition, avait eu lieu au printemps 2018 et avait dû être reporté pour l’édition prévue en 2020. Avec l’aide du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la MRC de Joliette et plus de 50 partenaires publics et privés, la population de Joliette baignera dans la poésie québécoise durant 14 jours.

Rencontre avec la poète Maude Veilleux

Plus de 30 poètes et artistes seront invités durant ces deux semaines, dont la poète en résidence, Maude Veilleux. Originaire de la Beauce, cette artiste a publié trois recueils poésie aux Éditions de l’Écrou, dont Une sorte de lumière spéciale paru en 2019. L’écrivaine a aussi fait paraître deux romans chez Hamac. Elle s’intéresse aux définitions du réel et de la performativité.

« Nous sommes honorés de recevoir une poète pluridisciplinaire de cette trempe et de la faire découvrir aux résidents de la ville », dit Tanya Millette, impliquée dans l’organisation du festival depuis ses débuts.

Le territoire et la culture des Joliettains seront sources d’inspiration pour l’artiste afin d’écrire une œuvre inédite qui verra le jour en 2023. « Avec les mesures sanitaires et les annulations qui ont plané sur le domaine de la culture depuis 2 ans, nous avons réorganisé la répartition des activités du festival et avons misé un peu plus sur la création », rapporte fièrement Frédéric Généreux, coordonnateur de la résidence.

Les citoyens pourront donc rencontrer la résidente et discuter avec elle lors de séances de recherche et de création à la bibliothèque du Cégep de Joliette le 10 mai et au restaurant Ras le bol le 17 mai.

Conférences et table-ronde

Deux conférences et discussions seront aussi présentées. Le 15 mai, à la Bibliothèque Rina-Lasnier, c'est aux côté de Sébastien Dulude, poète et enseignant, que Maude Veilleux discutera de ce qui anime la poésie et ce qui la rend essentielle en 2022.

Une autre conférence intitulée De la création au recueil sera donnée au bistro-bar Le Melkior pour échanger sur le processus de création qui mène à un livre. 

Aussi, un film tourné sur les rives de la rivière l’Assomption, réalisé par la poète et vidéaste Nina Bouchard, sera présenté lors du festival le 13 mai. 

Plusieurs autres activités et rencontres sont prévues durant ces deux semaines de poésie, à Joliette.

Pour obtenir la programmation complète, visitez jolietteresidencepoetique.com

 

À lire également: 

Le Marché des fleurs de Joliette offrira de grandes nouveautés cette année.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2022

Le rappeur GreenWoodz de passage à l'événement Tire-toi une bûche

Pour la quatrième soirée de l'été de l'événement Tire-toi une bûche, à Notre-Dame-des-Prairies, l'artiste québécois GreenWoodz donnera une performance mettant en valeur sa musique rap. C'est ce jeudi 21 juillet à 19 h 30 qu'aura lieu cette soirée en musique au Parc Colette-Robillard. N'hésitez pas à apport vos chaises de parterre et/ou votre ...

18 juillet 2022

Une pièce de théâtre qui revisite le célèbre récit d'Ulysse

La deuxième apparition des rendez-vous de famille à Notre-Dame-des-Prairies se déroulera au boisé du Carrefour Culturel, le mercredi 20 juillet à 19 h.   Durant cette soirée, Théâtre tout terrain  présentera leur pièce La Seconde Odyssée. Grand héros de la guerre de Troie, Ulysse n’aurait jamais pu imaginer que rentrer chez lui serait aussi ...

17 juillet 2022

Une aide financière pour la restauration de la Maison Antoine-Lacombe

La Ville de Saint-Charles-Borromée investira une somme de 524 000 $ dans des travaux de restauration de son bâtiment classé immeuble patrimonial ayant une grande valeur sur le plan architectural, culturel et touristique, soit la Maison Antoine-Lacombe. Pour ce faire, elle pourra compter sur une subvention de 286 400 $ de la part du gouvernement ...